Miracle morning : que faut-il vraiment en penser ?

Le Miracle morning, cette tendance venue des Etats-Unis compte de plus en plus d'adeptes. Le principe : se lever 1 à 2 h plus tôt chaque matin pour se consacrer du temps pour soi. Mais est-ce que cette routine matinale est vraiment si "miraculeuse" ?

Miracle morning : que faut-il vraiment en penser ?
© Anna Bizoń - 123 RF

L'adage de nos grands-parents "L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt" semble avoir pris un nouveau souffle depuis le succès du désormais best-seller "The Miracle Morning" d'Hal Elrod. L'auteur y présente une nouvelle façon d'appréhender ses journées en commençant très tôt et surtout en mettant en priorité les activités qui comptent pour soi. Un vrai argument pour tous ceux qui courent sans cesse après le temps. A condition de savoir bien ajuster cette routine à ses propres besoins.

Est-ce si bon de se lever très tôt ?

A priori, il n'y a pas de mal à se lever de bonne heure. Certaines études affirment même que les personnes matinales, les morningophiles, seraient plus enclines au bonheur, à l'optimisme et aussi moins exposées à la dépression. Être debout de bonne heure serait donc quoi qu'il arrive un facteur de bonne santé psychique.

Cependant, mettre en route une nouvelle routine matinale doit se faire avec précaution, car il faut éviter de bouleverser son rythme de sommeil de façon trop brutale. Aussi, il vaut mieux s'y prendre de façon progressive pour éviter de réduire drastiquement la durée de son sommeil, au risque de s'épuiser. Si vous avez besoin de 8 h de sommeil par nuit, c'est sur cette base qu'il faudra vous fixer pour modifier votre rythme. Si vous aviez l'habitude de vous coucher à 23 h, il faudra donc, in fine, vous endormir aux alentours de 21 h pour gagner 2 h d'éveil le matin.

Prendre du temps pour soi, c'est plutôt positif, non ?

Bien sûr que s'accorder du temps est un plus au quotidien. Cela apporte de la joie, renforce l'estime de soi, et amène un équilibre de vie. Cependant, il faut prendre garde à ne pas dépenser toute son énergie au cours de cette matinée, au risque d'être rapidement fatiguée et d'impacter le restant de sa journée.

L'objectif n'est pas non plus de se soumettre à une pression ingérable pour réaliser un maximum d'activités possible. L'idée est plutôt de faire en sorte que ce moment quotidien devienne une ressource, qu'elle permette de vivre sa journée avec confiance et sérénité, et non pas qu'elle débute comme un véritable parcours du combattant.

Faut-il culpabiliser de se lever à une heure "normale" ?

Pour suivre une tendance, il faut déjà en avoir envie et comprendre pourquoi on le fait. Cela peut-être simplement pour essayer, pour s'accorder du temps, ou pour faire des activités importantes pour soi. A partir du moment où cette tendance apporte un plus dans sa vie, il n'y a aucune raison de s'en priver.

Mais il ne faut pas non plus se sentir contraint de se lever plus tôt parce que c'est dans l'air du temps. Pas de culpabilité à avoir donc, le plus important est de connaître ce qui contribue à votre équilibre au quotidien. Rien ne vous empêche de vous accorder du temps en fin de journée par exemple voire en fin de semaine si c'est ce qui vous convient le mieux. Ce qui compte n'est pas tellement la quantité de temps passé mais le sentiment positif que cela génère en vous.

Quelques astuces pour booster son "miracle morning"

Pour se lever de bonne heure, la sophrologie peut être d'une grande utilité pour parvenir à se réveiller à l'heure convenue. Allongée dans votre lit, commencez par prendre de grandes et longues inspirations par le nez en imaginant vous remplir d'énergie. Soufflez comme dans une paille comme pour diffuser cette énergie dans tout votre corps. Le corps se mettra de cette façon doucement en phase d'éveil et vous pourrez plus facilement vous lever pour débuter votre journée. Cela vous aidera aussi à entrer dans la première étape de cette routine dédiée au silence et à la respiration consciente.

S'adresser des messages positifs. Si l'étape des affirmations à voix haute vous paraît compliquée à réaliser, commencez plutôt par lister les événements qui vous ont rendu fière de vous. De cette façon vous pourrez davantage prendre conscience de ce que vous êtes capable de mettre en œuvre et pourquoi vous avez le droit de croire en vous. N'hésitez pas non plus à commencer par écrire ces affirmations plutôt que de les prononcer. De façon à choisir la phrase qui pourra davantage résonner en vous.

Se mettre à la sophrologie. Il n'est pas évident pour tout le monde d'imaginer son avenir de façon positive ou même simplement de se projeter dans sa journée. Aussi, dans ce cas précis, on peut susciter l'aide d'un sophrologue lors de séances de groupe ou individuelles. Les visualisations font, en effet, partie intégrante de la méthode et il devient en général plus facile de réaliser ces exercices au fil des séances. Cela vous aidera par la suite à reproduire ces visualisations seule le matin et même, pourquoi pas, tout au long de la journée.

Enfin, n'hésitez pas à passer ces matinées avec vos proches, l'occasion de vivre des moments de qualité en compagnie de vos enfants, de votre conjoint ou des personnes qui comptent vraiment pour vous. Une excellente façon de contribuer régulièrement à votre bien-être et votre équilibre de vie.

Article proposé par Catherine Aliotta. Présidente de la Chambre Syndicale de la Sophrologie, elle est également directrice de l'Institut de Formation à la Sophrologie (Paris) et auteure de plusieurs livres.

Lire aussi