Calendrier vaccinal : les nouvelles recommandations pour 2017

La vaccination contre le papillomavirus est désormais proposée aux homosexuels jusqu'à l'âge de 26 ans. BCG, méningocoque C, infections à pneumocoque... Quels sont les autres changements du calendrier vaccinal 2017 ? On fait le point.

Calendrier vaccinal : les nouvelles recommandations pour 2017
© Antonio Diaz-123rf

A l'occasion de la semaine de la vaccination qui a lieu du 23 au 29 avril, le nouveau calendrier vaccinal vient d'être publié par le Ministère de la Santé. Comme chaque année, les nouvelles recommandations sont basées sur l'avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP).

La vaccination contre le papillomavirus étendue aux hommes. Pour 2017, le calendrier vaccinal étend la vaccination contre les papillomavirus humains aux homosexuels et recommande le vaccin Gardasil jusqu'à l'âge de 26 ans. Ce vaccin pourra leur être proposé dans les Centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic (Cegidd) ainsi que dans les centres publics de vaccination. Trois doses seront administrées en respectant le schéma 0, 2 et 6 mois. Destiné à réduire les risques de cancers du col de l'utérus chez les femmes, le HCSP a souhaité proposer le vaccin "aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes" en raison des risques spécifiques auxquels ils sont exposés (tels que des lésions précancéreuses et cancéreuses de l'anus, ou encore des condylomes).

Rappelons que depuis 2007, la vaccination contre le papillomavirus est recommandée aux jeunes filles de 11 à 14 ans, qui ne sont pas encore exposées au risque d'infection par le HPV, avec un rattrapage entre 15 et 19 ans. En outre, pour celles qui n'ont pas encore été vaccinées, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) recommande le nouveau vaccin Gardasil 9, dès lors qu'il sera disponible et remboursé. 

Le BCG, recommandé au 2e mois. Jusqu'à présent, le vaccin contre la tuberculose était recommandé à la naissance. Une circulaire datant d'août 2007 avait par ailleurs suspendu son obligation et par conséquent, la vaccination n'était plus exigée à l'entrée en collectivité. Dans ce nouveau calendrier vaccinal, le BCG est désormais recommandé "à partir de l'âge de 1 mois, idéalement au cours du 2e mois", pour les enfants exposés à un risque élevé de tuberculose, "Toutefois pour les enfants originaires de Guyane, de Mayotte ou ayant un membre de l'entourage atteint d'une tuberculose récente (moins de 5 ans), la vaccination est recommandée avant la sortie de la maternité" précise le ministère de la Santé. 

L'âge de la primovaccination contre le méningocoque C est transitoirement abaissé à 5 mois, avec une 2ème injection à 12 mois. "Le vaccin tétravalent contre les méningocoques de type A, C, Y et W peut dorénavant être prescrit dès l'âge de 6 semaines", précise le nouveau calendrier vaccinal 2017.

Les recommandations vaccinales contre les infections à pneumocoque sont simplifiées dès l'âge de 5 ans. Enfin, "le calendrier vaccinal 2017 propose des schémas de vaccinations alternatifs, compte tenu des difficultés d'approvisionnement rencontrées pour certains vaccins", précise le ministère de la Santé. 

Lire aussi