L'écart d'espérance de vie se réduit entre les hommes et les femmes

Selon les derniers chiffres de l'Insee, l'espérance de vie moyenne à la naissance augmente en 2016 pour atteindre 85,4 ans pour les femmes et 79,3 ans pour les hommes.

L'écart d'espérance de vie se réduit entre les hommes et les femmes
© dolgachov - 123 RF

Au 1er janvier 2017, la France compte 66 991 000 habitants, annonce l'Insee dans son dernier bilan démographique. Au cours de l'année 2016, la population a augmenté de 265 000 personnes, soit une hausse de 0,4 %. Cette progression est principalement due à la différence entre le nombre de naissance et le nombre de décès. En 2016, l'Insee note ainsi une baisse des naissances (le taux de fécondité s'établit à 1,93 enfants par femme) et une baisse des décès (-1%).

"L'année 2016 succède à une année 2015 marquée par une forte hausse des décès (+34 000, soit +6 % par rapport à 2014)", détaille l'Insee. Ces deux dernières années se situent ainsi dans la tendance à la hausse amorcée au début des années 2010, "du fait de l'arrivée des générations nombreuses du baby-boom à des âges de forte mortalité". De plus, l'année 2015 avait été marquée par des événements conjoncturels défavorables (épidémie de grippe importante et épisodes de canicule), qui avaient augmenté les taux de mortalité. En 2016 en revanche, l'épidémie de grippe hivernale et les deux épisodes estivaux de canicule ont eu peu d'impact sur la mortalité au niveau national.

L'espérance de vie augmente. Après avoir diminué en 2015, l'espérance de vie à la naissance progresse en 2016 : 85,4 ans pour les femmes et 79,3 ans pour les hommes. L'écart d'espérance de vie entre hommes et femmes continue de se réduire, constate de plus l'Insee. Il était de 7,9 ans en 1996, de 7,1 ans en 2006 ; il est de 6,1 ans en 2016. Il reste toutefois important par rapport à d'autres pays européens, comme les Pays-Bas, le Royaume-Uni, ou la Suède. À l'inverse, environ 10 ans d'espérance de vie séparent les hommes et les femmes dans les trois pays baltes. C'est en Espagne et en Italie que l'espérance de vie est la plus élevée d'Europe pour les femmes (86 ans).

Dernier constat, la population française continue de vieillir. Au 1er janvier 2017, les personnes de 65 ans ou plus représentent 19,2 % de la population, soit trois points de plus que dix ans auparavant et quatre points de plus que vingt ans plus tôt. 

Lire aussi