Moelle osseuse : devenez donneur, sauvez une vie

Pour encourager les dons de moelle osseuse, l’Agence de la biomédecine lance une campagne qui met en lumière la seconde naissance des patients greffés.

Moelle osseuse : devenez donneur, sauvez une vie
© Agence de Biomédecine

S'inscrire sur le registre français des donneurs de moelle osseuse est un don inestimable pour les malades en attente d'une greffe. Alors, à l'occasion de la Journée mondiale du don de moelle osseuse, ce 17 septembre, l'Agence de la biomédecine a choisi de mettre en lumière les personnes greffées de moelle osseuse et leur nouvelle vie, en leur souhaitant un #JoyeuxNouvelAnniv. Une façon de rendre aussi indirectement hommage aux donneurs anonymes.

Pourquoi donner sa moelle osseuse ?

Pour les personnes greffées, c'est une nouvelle vie qui commence le jour où elles reçoivent ce don. Un nouveau départ, tant symbolique, que physique, puisque le système immunitaire des patients repart de zéro. Amélie, une jeune femme de 36 ans, greffée en 2010, fête ainsi ses 6 ans en tant que greffée et témoigne à l'occasion de cette journée : "J'ai vécu le jour de la greffe comme une renaissance puisqu'au bout de la greffe, c'est la vie. Même si le parcours pour retrouver une vie normale a été long. Je fête donc cette année mes 6 ans de greffe ! J'ai pu reprendre mon travail et je (re)vis ma vie comme tout le monde !"

Les personnes en attente d'une greffe de moelle osseuse souffrent de maladies graves du sang, potentiellement mortelles, comme la leucémie. Si la greffe peut aider à leur sauver une vie, il faut savoir que la compatibilité immunologique entre un malade et un donneur est très rare (de l'ordre d'une chance sur un million). En conséquence, plus les donneurs sont nombreux sur le registre français, et plus la chance de trouver un donneur compatible pour chaque malade en attente de greffe augmente. Tous les ans en France, près de 2 000 malades ont besoin d'une greffe de moelle osseuse. Bien que le registre français compte 248 000 donneurs inscrits, il est indispensable que de nouveaux donneurs s'inscrivent chaque année.

Comment donner ?

La première étape : vous inscrire sur le registre national des donneurs de moelle osseuse. Pour ce faire, il faut avoir entre 18 ans et 50 ans révolus et être en bonne santé. La suite ? Vous pouvez être contacté demain, comme dans 2 ans, dans 20 ans, voire jamais si vous n'êtes pas compatible avec un malade. Etre donneur demande donc un engagement sur le long terme, même s'il est possible de se rétracter à tout moment. Beaucoup de personnes font parfois, à tort, l'amalgame entre la moelle osseuse et le moelle épinière et s'imaginent que donner sa moelle osseuse peut paralyser. En réalité, il n'y a évidemment aucun risque puisqu'on ne touche absolument pas à la colonne vertébrale. Rappelons aussi que donner sa moelle n'empêche pas de la donner, si nécessaire, à un membre de sa famille.

 

À l'occasion de la Journée mondiale du don de moelle osseuse, le 17 septembre, plusieurs gares, à Paris et en régions permettront aux voyageurs de découvrir le don de moelle osseuse, au travers des portraits gais et pleins d'espoirs de personnes greffées célébrant leur second anniversaire !

Pour en savoir plus sur le don de moelle osseuse et découvrir les événements organisés en régions :http://www.dondemoelleosseuse.fr/

Lire aussi