Le Ice Bucket Challenge est une réussite !

En 2014, le Ice Bucket Challenge consistait à se renverser un seau d'eau glacé sur la tête dans le but de faire avancer la recherche sur la maladie de Charcot. Deux ans après, l'objectif a été atteint !

Le Ice Bucket Challenge est une réussite !
© Wikemdias Commons

Vous souvenez-vous du Ice Bucket Challenge ? Si vous faites partie des personnes qui s'étaient renversées en 2014 un seau d'eau glacé sur la tête, vous pouvez être fier d'avoir relevé le défi. Initié en 2014 par l'association ALS dans le but de récolter des fonds pour la recherche sur la maladie de Charcot, ce mouvement avait été suivi par de nombreux internautes qui publiaient leurs vidéos sur les réseaux sociaux. Après cette petite douche glacée, les participants nominaient trois personnes qui devaient à leur tour relever le défi. Si les nommés avaient trop peur de se mouiller, ils faisaient alors un don à l'association. L'opération, parfois pointée du doigt, a permis de récolter 100 millions de dollars en l'espace d'un mois seulement. Deux ans plus tard, le Ice Bucket Challenge a porté ses fruits avec la découverte d'un des gènes responsable de la maladie, ainsi que de sites génomiques à risque.

La sclérose latérale amyotrophique (SLA), ou maladie de Charcot, est une maladie neurodégénérative qui se caractérise par une paralysie progressive des muscles impliqués dans la motricité volontaire, la phonation et la déglutition. Son pronostic est sombre, avec une issue fatale pour le patient, généralement causée par l'atteinte des muscles respiratoires.  

L'un des gènes responsable de la maladie identifié. Le franc succès de l'Ice Bucket Challenge a permis le financement de nombreuses études, dont le projet MinE de l'Université du Massachusetts, aux Etats-Unis. Ces travaux, publiés dans la revue Nature, ont permis l'identification d'un gène appelé NEK1, impliqué dans la maladie, ainsi que six régions du génome associées à une augmentation du risque de développer la maladie. Pour parvenir à cette découverte, 80 scientifiques internationaux ont étudié le génome de 15 000 patients atteints de sclérose latérale amyotrophique. "L'Ice Bucket Challenge a vraiment rendu possible la collaboration internationale qui a abouti à cette importante découverte", a confié le Dr John Landers, de la faculté de médecine de l'Université du Massachusetts.

De nombreuses célébrités et personnalités avaient accepté de se mouiller pour la bonne cause. Parmi elles, le créateur de Facebook Mark Zuckerberg, Leonardo Di Caprio, Eva Longoria et même Bill Gates. Le Journal des Femmes avait également relevé le défi !

Pour plus d'informations sur la maladie de Charcot, consultez le site de l'Association pour la Recherche sur la Sclérose Latérale Amyotrophique et autres maladies du motoneurone (ARSLA)

Lire aussi