Le poisson, à petite dose

Poisson © Tatiana Mihaliova - 123 RF
C'est moins évident, mais certains poissons, notamment le saumon, la truite ou encore la sole, contiennent des PCB (polychlorobiphényles), un polluant industriel utilisé dans les années 30 comme isolant électrique et perturbateur endocrinien. Même s'il a été interdit en 1987, les sols et l'eau restent encore contaminés.
  • Que faire ? Consommer du poisson, c'est bien, mais pas plus de deux fois par semaine. Par ailleurs, diversifiez les espèces consommées et les zones de provenance.