Que faire des médicaments périmés ?

Les médicaments non utilisés ont tendance à remplir nos armoires à pharmacie sans que nous ne sachions vraiment quoi en faire. Voici une série de questions/réponses pour y voir un peu plus clair.

Que faire des médicaments périmés ?
© Wave Break Media Ltd - 123 RF

Les médicaments dont vous ne vous servez plus ont un nom : les médicaments non utilisés (MNU). Il s'agit de tous les médicaments qui ne sont plus utilisés dans les foyers, qu'ils soient périmés ou non, entamés ou non. Il est primordial de les ramener en pharmacie car leur conservation constitue un risque domestique (comme la prise accidentelle de médicaments périmés par exemple). En outre, les jeter comme un simple déchet présente un risque pour l'environnement. Les français semblent avoir compris l'importance de ce geste puisqu'une récente étude de l'institut BVA a révélé que 80 % affirment rapporter les MNU en pharmacie.

Quels médicaments peut-on ramener en pharmacie ?

Tous les médicaments, quelle que soit leur forme (pilules, sirops, pommades, sprays, inhalateur, ampoules...) périmés, entamés, ou non, peuvent être rapportés. Cependant certains produits achetés en pharmacie ne sont pas repris :

  • Les emballages de médicaments vides (boîtes, blister...)
  • Les aiguilles et seringues usagées
  • Les produits vétérinaires
  • Les produits de parapharmacie
  • Les lunettes et les prothèses
  • Les thermomètres
  • Les compresses et les pansements
  • Les radiographies
  • Les produits chimiques
  • Les aliments diététiques, préparations vitaminées, produits à base de plantes…

A noter que seules les pharmacies sont habilitées à récupérer les médicaments non utilisés.

Et si mon pharmacien refuse de reprendre mes médicaments ?

Votre pharmacien à l'obligation de les reprendre. Comme le stipule le décret du 17 Juin 2009, "les officines de pharmacies et les pharmacies à usage intérieur collectent gratuitement les médicaments non utilisés [...] qui leur sont apportés par les particuliers".

Que faire des produits non repris ?

L'info-tri médicament figurant sur chaque emballage indique la marche à suivre pour les recycler (voir infographie). Les compresses, aiguilles, seringues et pansements suivent un circuit particulier car ce sont des DASRI (Déchets d'Activités de Soins à Risques Infectieux). Ils doivent être mis dans des containers spécifiques qui sont fournis gratuitement par les pharmacies. Certaines acceptent même de les récupérer lorsqu'ils sont pleins. Sinon, il faut les déposer dans l'un des centres de récupérations localisés en France. 

Bandeau de l'info-tri médicaments © adelphe.fr

 

 

 

 

 

Que deviennent les médicaments une fois collectés ?

Ils sont amenés en unité de valorisation énergétique où leur incinération produit de l'énergie sous forme d'électricité ou de chaleur.

Les médicaments rapportés en pharmacie vont-ils être réutilisés par d'autres ?

Non, une fois rapportés en pharmacies, les MNU suivent le circuit vers les unités de valorisation énergétique. Ils ne peuvent donc pas être à nouveau prescrits, ni redistribués.

En savoir plus : L'association Cyclamed a développé "Mon Armoire à Pharmacie", une application pour smartphones (iOS et Androïd)  afin d'aider les patients à trier leurs médicaments (voir vidéo explicative ci-dessous). 

 

Lire aussi