Nausées et vomissements : pas de médicaments à base de dompéridone pour les enfants

En raison des effets secondaires graves pouvant entraîner des problèmes cardiaques, la Haute Autorité de Santé recommande de ne plus utiliser de médicaments à base de dompéridone (Motilium, Peridys, Oroperidys).

Nausées et vomissements : pas de médicaments à base de dompéridone pour les enfants
© 123rf

En 2012, la dompéridone aurait été responsable de plus de 200 morts subites cardiaques. Les médicaments à base de dompéridone, tels que le Motilium, le Peridys, l'Oroperidys et leurs génériques, sont souvent prescrits pour soulager les nausées et les vomissements en cas de gastro-entérite, de colite infectieuse ou d'infection virale. Qu'il s'agisse de maladies sévères ou de petits maux du quotidien, ces médicaments sont donc largement utilisés. Pourtant, des risques cardiaques ont été identifiés depuis 2011. En effet, les médicaments contenant de la dompéridone sont responsables d'effets indésirables graves, pouvant entraîner des problèmes cardiaques, rappelle la Haute Autorité de Santé (HAS) dans un communiqué. Arythmies ventriculaires graves ou morts subites cardiaques peuvent en être les conséquences, sans compter les effets indésirables neurologiques rares. 

Pas de Motilium, Peridys ou Oroperidys chez les enfants. La HAS, qui avait déjà restreint en 2005 le remboursement des médicaments à base de dompéridone aux seuls nausées et vomissements, recommande aujourd'hui de ne plus les utiliser chez les tout-petits. "Chez l'enfant, en l'absence d'études cliniques attestant de l'efficacité des médicaments à base de dompéridone et compte tenu du risque d'effets indésirables graves, la HAS recommande de ne plus les utiliser et de les dérembourser".

Adultes et personnes à risques. Ces médicaments doivent aussi être évités chez les personnes à risques (femmes enceintes ou allaitantes et personnes âgées de plus de 60 ans), notamment "en cas de troubles digestifs fonctionnels, pour le traitement du reflux gastro-œsophagien ou encore en cas de nausées et vomissements induits par les anticancéreux". Enfin, chez l'adulte, la dompéridone ne doit être envisagée "que pour des nausées et vomissements aigus ayant des symptômes pouvant entraîner à court terme des complications graves ou très gênantes" précise la HAS. Dans tous les cas, le médecin qui prescrit un antiémétique en cas de besoin, devra adopter la plus faible posologie possible soit moins de 30 mg par jour pendant moins d'une semaine et uniquement pour les adultes ne présentant aucune contre-indication. 

Quelles alternatives ? La Haute Autorité de Santé rappelle néanmoins que d'autres médicaments permettent de soulager les nausées et vomissements. Le Vogalène et ses génériques, à base de métopimazine, ou le Primpéran et ses génériques, à base de métoclopramide.

Lire aussi