Symptômes, vaccin, transmission... 15 mythes sur le VIH Le virus du Sida peut se transmettre par les moustiques

le vih ne passe pas dans la salive du moustique et meurt rapidement.
Le VIH ne passe pas dans la salive du moustique et meurt rapidement. © Alexander Zhiltsov - Fotolia

 Faux.

Le VIH n'est pas le paludisme ! Mettons-nous à l'échelle du moustique pour mieux comprendre. Lorsque la femelle moustique nous pique (le mâle ne pique pas), elle injecte sa salive qui contient un anti-coagulant pour prélever plus facilement le sang. Or, on sait que le VIH ne se transmet pas par la salive (ni de l'homme, ni du moustique). Elle peut donc ensuite tranquillement aspirer quelques gouttes de sang.

En plus, le VIH/Sida est un virus assez fragile et il survit très peu de temps après aspiration par le moustique : il ne peut pas se multiplier dans le corps du moustique et disparaîtra rapidement du sang prélevé. Enfin, les moustiques ne piquent pas plusieurs fois de suite, ils vont d'abord digérer le repas et éradiquer en même temps le virus. Au final, il n'y a donc aucun échange entre le sang prélevé et celui qui sera ensuite prélevé lors de la piqure suivante.

Pas de soucis donc pour la contamination par les moustiques qui par contre peuvent être porteurs de la dengue, la malaria ou le paludisme.

Sommaire