Symptômes, vaccin, transmission... 15 mythes sur le VIH Les préservatifs ne sont pas fiables

le préservatif est le seul moyen de se protéger du vih. avec l'abstinence.
Le préservatif est le seul moyen de se protéger du VIH. Avec l'abstinence. © dinostock - Fotolia

 Faux.

Les préservatifs sont fiables et heureusement : ils sont actuellement le seul moyen connu pour éviter la transmission du VIH lors des rapports sexuels quels qu'ils soient.

Le préservatif est efficace, à condition qu'il soit bien utilisé. Par exemple, il doit être mis avant la pénétration. Il est inefficace de le mettre uniquement à la fin du rapport car du sperme est libéré avant l'éjaculation, en plus faible quantité (pour assurer la lubrification) et une contamination peut donc avoir lieu.

Les rapports anaux et buccaux nécessitent également l'utilisation de préservatif pour limiter le risque d'infection.

Enfin, la confiance en l'autre ne suffit pas. Lorsqu'un couple souhaite arrêter l'utilisation de préservatifs, il doit d'une part aller faire un test pour s'assurer de leur séronégativité réciproque et être monogame.

Il est inutile d'utiliser deux préservatifs l'un sur l'autre : la protection n'est pas supérieure car le risque de déchirure augmente.

Les préservatifs sont divers et variés. Mais l'important est de choisir des préservatifs qui sont aux normes européennes (mention CE).

Sommaire