Zika : une urgence mondiale selon l'OMS

L'organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété lundi à Genève que le virus Zika constituait une "urgence de santé publique de portée mondiale".

Zika : une urgence mondiale selon l'OMS
© Jarun Ontakrai - 123rf

Ce lundi se tenait une réunion de l'OMS sur le virus Zika. Ce qui inquiète les autorités de santé, c'est que l'arrivée du virus, notamment le Brésil, s'est accompagnée d'une augmentation des troubles neurologiques et des malformations néonatales. A l'issue d'une réunion exceptionnelle de son comité d'urgence, l'OMS a jugé qu'un lien entre ce virus transmis par le moustique-tigre et la hausse exceptionnelle en Amérique du Sud, de cas de microcéphalies sur des bébés était "fortement suspecté". Plusieurs milliers de femmes, ayant développé le virus Zika, ont ainsi accouché de bébés dont la tête et le cerveau étaient anormalement petits. Zika est également soupçonné d'être lié au syndrome neurologique de Guillain-Barré.

Cette qualification de la maladie devrait accélérer l'action internationale contre le virus et la recherche scientifique. "Tous s'accordent sur le besoin urgent de coordonner les efforts internationaux pour poursuivre les investigations et comprendre mieux cette relation", a déclaré la directrice de l'OMS, Margaret Chan.

C'est au Brésil, en mai 2015, que le premier cas de maladie à virus Zika a été notifié. Depuis, la maladie s'est propagée dans le pays et a gagné 22 autres pays. Les experts de l'OMS considèrent que "l'étendue géographique des espèces de moustiques qui peuvent transmettre le virus, l'absence de vaccin et de tests fiables, ainsi que le manque d'immunité de la population dans les pays nouvellement touchés (...) constituent des causes supplémentaires d'inquiétude".

Rappelons que dans la plupart des cas néanmoins, le virus Zika est bénin et ne provoque que des symptômes de type grippal (douleurs musculaires, fièvre).

Lire aussi

En vidéo : Virus Zika : l'OMS déclare "une urgence de santé publique de portée mondiale"