28 médicaments en vente libre seraient dangereux

De nombreux médicaments fréquemment délivrés sans ordonnance pour soigner rhumes, maux de gorge ou encore troubles intestinaux sont majoritairement inefficaces. Ils seraient même "dangereux", selon une enquête du magazine 60 Millions de consommateurs.

28 médicaments en vente libre seraient dangereux
© Kadmy-Fotolia.com

Les médicaments vendus librement en pharmacie, donc sans ordonnance, sont-ils efficaces ? C'est ce qu'a voulu savoir une fois de plus l'association 60 Millions de Consommateurs. En janvier 2014, l'association avait déjà épinglé les médicaments contre le rhume, Humex, Actifed ou encore Dolirhume. Dans un hors-série qui vient de paraître, deux experts en pharmacologie ont passé au crible 61 médicaments très prescrits. Selon eux, seuls 13 d'entre eux sont jugés efficaces et sans risques pour les patients. Quant aux autres, en plus de ne pas être efficaces, ils seraient parfois dangereux pour les usagers.

13 médicaments inoffensifs

D'après 60 Millions de Consommateurs, 13 médicaments sur 61 présentent un rapport bénéfice/risque favorable et sont donc "à privilégier". 

  • Au rayon des médicaments contre le rhume et la toux, on trouve : les sirops contre la toux Clarix, Atuxane toux sèche, Tussidane et Humex adultes toux sèche dextrométhorphane abricot, la pommade Vicks vaporub, les ampoules pour inhalation Calyptol inhalant et Perubore inhalation.
  • Du côté des médicaments pour soigner les maux digestifs : l'anti-diarrhéique Imodiumcaps, l'anti-reflux Gaviscon menthe, le Maalox sans sucre et les laxatifs forlax 10g et Psyllium Langlebert.

28 médicaments à proscrire

L'enquête pointe cependant une liste conséquente de médicaments couramment utilisés en automédication. 28 sont à proscrire selon 60 Millions de Consommateurs, en raison d'un rapport bénéfice/risque défavorable en automédication. Hélène Berthelot, l'une des expertes consultée par 60 Millions de Consommateurs, cite les cas, loin d'être isolés, d'hospitalisations pour hémorragies gastro-intestinales après l'absorption de pastilles pour la gorge. "Les patients en avaient consommé en dose normale. Ce risque peut atteindre tout le monde. Et le pis est qu'il n'y a même pas de signe avant-coureur."

  • Actifed rhume, Actifed Rhume Jour et nuit, Nurofen rhume, Rhinadvil rhume, Dolirhume, Humexlib, Actifed états grippaux, doli état grippal, fervex, Bronchokod toux grasse sans sucre, Exomuc toux grasse, Fluimucil orange, Humex toux sèche oxomemazine, Mucomyst toux grasse, Néo-codion, Toplexil sans sucre, Colludol, Drill miel rosat, Drill tétracaïne, Hexaspray, Humex mal de gorge, maxilase maux de gorge, strefen sans sucre, Strepsils lidocaïne, Ercéfuryl, Contalax, Dragées Fuca, et Pursennide.

20 médicaments pas efficaces, mais sans danger

20 sont classés "faute de mieux". Ces médicaments ont en effet une efficacité faible ou non prouvée, mais n'ont par ailleurs pas, peu ou très rarement d'effets indésirables, selon le magazine. 

  • Coryzalia, Rhinotrophyl, Infludo, L52, Oscillococcinum, Prospan sans sucre lierre grimpant, Vicks toux sèche miel, Euphon sans sucre, Lysopaïne, Solutricine maux de gorge, Citrate de bétaïne, Météospasmyl, Météoxane, Spasfon, Smecta, Gavisconell, Rennie sans sucre, Lubentyl à la magnésie, Microlax, Sorbitol Delalande.

Les règles d'or de l'automédication

La plupart des Français pratiquent l'automédication pour soulager les petits maux quotidiens (mal de tête, règles douloureuses, douleurs dentaires…). En outre, passer par la pharmacie permet souvent d'éviter une visite chez le médecin. Il existe pourtant quelques règles toutes simples à respecter. D'abord, ne jamais faire son propre diagnostic, mieux vaut donc demander conseil au pharmacien. Ensuite, l'automédication doit être de courte durée (24 à 72 h max). En d'autres termes, si les symptômes persistent il faut consulter. Autres conseils : ne pas réutiliser de vieux médicaments prescrits ultérieurement par le médecin, ne jamais dépasser les doses préconisées dans la rubrique posologie de la notice. Enfin, il convient d'être particulièrement vigilant avec les enfants. Leur état pouvant se détériorer rapidement, il est souvent préférable de consulter un médecin rapidement.

Lire aussi