Vaccin contre la grippe : 5 infos utiles

La campagne de vaccination contre la grippe, qui a fait plus de 14 000 morts l'an dernier, débute le 6 octobre. En France, la couverture vaccinale est largement insuffisante, en particulier chez les plus de 65 ans.

Vaccin contre la grippe : 5 infos utiles
© goodluz - Fotolia.com

47,4 % des personnes invitées à se faire vacciner ont eu recours au vaccin grippal l'année passée, soit une baisse de 1 point en un an. La couverture vaccinale demeure donc largement insuffisante. Pour inciter les personnes à risque à se faire vacciner contre la grippe, une nouvelle campagne de vaccination se déroule du 6 octobre 2017 au 31 janvier 2017. Certaines catégories de la population sont encore plus en retrait : c'est le cas des jeunes seniors (entre 65 et 69 ans) qui ne sont que 37% à se faire vacciner et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques dont le taux de vaccination se situe à 36%, contre 56% chez les personnes de 70 ans et plus.

L'hiver dernier, 1,9 millions de personnes avaient consulté pour syndrome grippal. L'épidémie, qui avait commencé début décembre, s'était étalée sur 10 semaines. Les services d'urgence avait connu des périodes de tension en raison d'un afflux de patients avec des complications respiratoires. Ces derniers avaient ainsi rapporté 6 500 hospitalisations pour 41 000 passages pour grippe (16%), soit la proportion d'hospitalisations la plus élevée depuis la mise en place de cette surveillance (2011). La majorité des patients hospitalisés étaient âgés de 65 ans et plus. En outre, la grippe avait fait 13 victimes dans une maison de retraite à Lyon. La surmortalité hivernale spécifiquement liée à la grippe avait été estimée à 14 400 décès, principalement chez les plus de 65 ans.  

Le vaccin mais pas que. Cette année, la campagne de communication est davantage axée sur les différents moyens de lutter contre la grippe. Car pour éviter l'infection par le virus de la grippe, il est nécessaire de mettre en place une série de mesures : la première d'entre elles est la vaccination ; ensuite, dès le tout début de l'épidémie, il convient d'adopter des gestes barrières pour limiter la transmission du virus, tels que le lavage des mains qui, malgré sa simplicité reste une mesure particulièrement efficace, ainsi que la limitation des contacts par les malades, le port de masque, etc. L'efficacité de ces mesures est optimisée en les combinant.

La vaccination, prioritaire pour qui ? Les personnes plus fragiles du point de vue de la santé, les plus de 65 ans donc, mais aussi les patients atteints d’une maladie chronique devraient se faire vacciner chaque hiver. Au total, 12 millions de personnes à risque reçoivent un bon de prise en charge de l'Assurance maladie afin de les inciter à se faire vacciner en retirant gratuitement le vaccin en pharmacie. Selon Santé Publique France, moins d'une personne sur deux pour laquelle la grippe représente un danger est vaccinée.

La vaccination gratuite, pour qui ? La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroule cette année du 6 octobre 2017 au 31 janvier 2018. La vaccination est prise en charge à 100% par l’Assurance maladie pour les plus de 65 ans. Mais aussi pour les personnes souffrant de certaines pathologies chroniques* dont les frais médicaux sont remboursés dans le cadre de leur ALD (affection de longue durée). Ainsi que les personnes souffrant d’asthme et broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), quel que soit leur âge. Les personnes obèses (IMC égal ou supérieur à 40kg/m2) ainsi que les femmes enceintes peuvent également se faire vacciner gratuitement depuis 2012, à tout moment de la grossesse. Enfin, l'entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave bénéficie aussi de la vaccination gratuite.

Se faire vacciner : par qui ? Comment ? Les personnes ayant été vaccinées au moins une fois pendant les trois dernières années et prises en charge à 100% reçoivent un bon pour vaccination par courrier, qu’il suffit de présenter en pharmacie. En revanche, si vous faites partie de la population dite "à risque" mais que vous ne vous êtes jamais fait vacciner, une ordonnance médicale est nécessaire. Les médecins, mais aussi les pharmaciens, les infirmièr(e)s, les masseurs kinésithérapeutes, les chirurgiens-dentistes et les sages-femmes sont invités à se faire vacciner.

Quand se faire vacciner ? L'arrivée de l'épidémie de grippe est imprévisible. Néanmoins, il est recommandé de se faire vacciner chaque année au début de l'automne, avant la circulation active des virus grippaux. "Il faut compter environ 15 jours entre le moment de la vaccination et le moment où l'on est protégé contre la grippe saisonnière", précise l'Assurance maladie

*Pour connaître les personnes ciblées par les recommandations vaccinales, consultez le calendrier vaccinal disponible sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé, ou demandez conseil à votre médecin traitant.

En savoir plus 

L'Assurance Maladie diffusera un spot destiné à rappeler l'importance de la vaccination antigrippale. D'une durée de 20 secondes, il se conclut par la signature : "Ne laissons pas la grippe nous gâcher l'hiver". Ce spot sera diffusé à partir du 6 octobre pendant 3 semaines sur les chaînes du groupe France Télévisions ainsi que sur TF1, TMC, BFM TV, HD1, CNews, L'Équipe et RMC Découverte.

Une vidéo pédagogique inspirée du spot sera diffusée dans les espaces d'accueil de l'Assurance Maladie ainsi que sur les réseaux sociaux (chaîne Youtube de l'Assurance Maladie, Facebook #HiverSansGrippe et sur ameli.fr). 

Lire aussi