Cancer du côlon : réduire le risque de récidive grâce au café ?

Boire 4 tasses de café diminuerait le risque de réapparition du cancer du côlon et augmenterait les chances de guérison, selon une récente étude américaine. Explications.

Cancer du côlon : réduire le risque de récidive grâce au café ?
© gpointstudio

Une étude publiée dans la revue médicale américaine Journal of Clinical Oncology révèle que la consommation quotidienne de café réduirait la récurrence de cancer du côlon et augmenterait les chances de guérison. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs du Dana-Farber Cancer Institute de Boston se sont intéressés à 953 patients traités par de la chirugie et de la chimiothérapie pour un cancer colorectal au stade III, c’est-à-dire que les cellules cancéreuses avaient envahi les ganglions lymphatiques proches de la tumeur mais pas au-delà. Tous les participants ont dû répondre à un questionnaire sur leurs habitudes diététiques au début de l’étude, pendant leur chimiothérapie et de nouveau un an après.

Au moins 4 tasses de café par jour. Le Dr Charles Fuchs qui a dirigé l'étude, souligne que le cancer du côlon réapparaît généralement dans les cinq ans après le traitement, rapporte l'AFP. Sans prendre en compte l'effet de la caféine, les patients atteints d'une tumeur du colon au stade III ont un risque de récurrence de 35%. C’est à partir de quatre tasses de café par jour, soit environ 460 milligrammes de caféine, qu’un effet protecteur a été observé par les chercheurs. Dans ce cas, le risque de réapparition du cancer a en effet été diminué de 42% et le risque de décéder de toutes autres causes a même été réduit de 33% comparé aux participants ne consommant pas de café. Les scientifiques ont par ailleurs estimé que boire deux à trois tasses de café par jour a un effet protecteur modeste. Ils précisent également que cet effet est quasiment nul avec une tasse et moins.

La caféine à l’origine de l’effet protecteur. Si plusieurs études ont déjà suggéré que le café pouvait avoir des effets protecteurs contre différentes formes de cancer (sein, prostate, foie, mélanome), c’est la première fois que les effets du café sur les risques de réapparition d’un cancer colorectal ont été observés. Selon l’analyse des résultats de cette étude, les effets protecteurs du café contre une récurrence d’un cancer du côlon sont entièrement dus à la caféine et non à d’autres composants, précisent les chercheurs. Le mécanisme reste pour l’heure inconnu. D’autres études doivent être ainsi menées pour comprendre comment agit la caféine.

Lire aussi