Que boire, que manger quand il fait chaud ? Le vrai du faux !

Pas trop de glaçons dans votre limonade, moins de sel mais plus de sorbets... On vous explique comment bien vous hydrater lorsque l'atmosphère devient suffocante.

Que boire, que manger quand il fait chaud ? Le vrai du faux !
© triocean - Fotolia.com

Après une nuit bien chaude, les températures continuent de titiller les records, annonce Météo France. Les maximales vont atteindre entre 24 et 31 degrés en bord de mer et en Bretagne, mais souvent 32 à 36 degrés ailleurs avec des pics à 37/38 degrés sur Midi-Pyrénées, Limousin, Centre-Val de Loire, Bourgogne, Champagne. 

Il faut boire davantage quand il fait chaud - Vrai !

Les pertes d'eau dues à la chaleur sont plus importantes l'été et encore davantage en période de canicule. Il faut donc boire régulièrement, sans attendre d’avoir soif, entre 1,5 et 2 L d’eau par jour (maximum 3 L). Premières personnes concernées, les nourrissons et les personnes âgées. Ces dernières qui ne ressentent parfois pas la sensation de soif doivent se forcer à boire. Si votre enfant n’aime pas l’eau (cela arrive !), laissez-lui boire autant de jus de fruits qu’il le souhaite. Sinon, proposez-lui des gourdes amusantes ou des verres décorés à l’effigie de ses héros préférés. Peu importe, du moment que cela peut l’inciter à boire. A savoir : la couleur des urines est un bon indicateur de votre état d'hydratation. Plus elles sont foncées et moins l'hydratation est bonne. C'est courant et normal quand il fait chaud, mais veillez dans ces cas-là à augmenter un peu votre consommation d'eau.

  • Le bon réflexe : garder avec vous une bouteille d'eau, à la maison comme dans les transports.

Boire de l'eau fraîche, c’est mieux - Faux

Même si l'eau fraîche donne une impression de fraîcheur, ça ne veut pas dire que l'organisme est pour autant plus hydraté. En réalité, c’est même le contraire qui arrive : l'organisme doit réchauffer cette eau trop froide pour ne pas perturber son fonctionnement et fournit donc de l'énergie qui réchauffe tout le corps. En plus, les boissons très fraîches désaltèrent plus rapidement et atténuent donc la sensation de soif plus vite, donc au final on boit moins.

  • Le bon réflexe : alternez les boissons glacées avec des boissons à température ambiante, ainsi vous allierez l'utile à l'agréable ! 

Les boissons chaudes sont à éviter - Vrai

Mieux vaut éviter le café et le thé en trop grande quantité car ils sont diurétiques et donc augmentent la quantité d'urine et donc l'élimination de l'eau. En période de canicule rappelons-le, on cherche à améliorer l'hydratation, pas la déshydratation !

  • Les bons réflexes : pensez aux tisanes ou aux thés peu infusés et buvez-les plutôt tièdes que brûlants. Ainsi, vous éviterez à votre organisme d'évacuer le trop plein de chaleur et donc de vous faire transpirer, ce qui vous ferait perdre de l'eau...

On mise sur les plats froids - Vrai

Même chose, mieux vaut privilégier les plats froids afin de ne pas faire travailleur inutilement l’organisme déjà fatigué de vous maintenir à bonne température toute la journée.

  • Le bon réflexe : évitez de faire fonctionner four et plaques chauffantes car cela fait monter la température dans votre cuisine et donc la température corporelle.

Sodas et jus de fruits désaltèrent moins que l’eau - Vrai

Rien ne peut remplacer l’eau en matière d’hydratation. Toutefois, les jus de fruits et sodas étant riches en eau, ils sont néanmoins efficaces pour hydrater. Certes, ils sont riches en sucre et donc à consommer avec modération, mais en période de canicule, vous pouvez faire une exception.

L’alcool désaltère - Faux

L’alcool est un faux ami. Non seulement il n’hydrate pas, mais surtout il déshydrate ! Il est donc à proscrire totalement en cas de chaleur (même le petit apéro du soir).

Il fait chaud, mangeons des salades... - Vrai

En privilégiant des aliments riches en eau comme les fruits et légumes, vous aidez votre corps à rester bien hydraté.

  • Le bon réflexe : pensez aux soupes froides et gaspachos, souvent appréciés par les petits et les grands.

... et des glaces aussi ! - Vrai

C’est la bonne nouvelle : en période de canicule, on peut se permettre de craquer sur les glaces tous les soirs. Idéalement, préférez quand même les sorbets. Non seulement ils sont plus riches en eau, mais en plus, ils sont moins caloriques. Comme expliqué plus haut, les glaces étant froides, l'organisme devra se réchauffer et donc produire de la chaleur, il n'est donc pas question de se nourrir exclusivement de glaces !

On se méfie du sel… ? - Vrai

Il est important d'éviter les aliments trop salés lorsque le thermomètre grimpe. Certes ils favorisent la soif et donc l'hydratation, mais le sel accumulé retient l'eau et donc nuit à l'hydratation du corps.

  • Le bon réflexe : charcuteries, poissons fumés mais aussi chips, gâteaux apéritifs et fruits secs sont à éliminer de vos menus par temps chaud.

Gare à la chaîne du froid - Vrai

Si vous n’êtes pas hyper vigilant, vous risquez une intoxication alimentaire. Plus que jamais, pensez à prendre un sac isotherme avant d’aller au supermarché et rangez très rapidement vos surgelés et produits frais une fois arrivé chez vous. De même, ne surchargez pas votre réfrigérateur et respectez bien les dates limite de conservation.

  • Le bon réflexe : fiez-vous aussi à la couleur et à l’odeur des aliments avant de les préparer, question de bon sens. Enfin, ne laissez pas traîner dehors les aliments périssables (viandes, charcuteries, beurre, etc.) et les plats préparés.

Lire aussi