Donner son sang : pourquoi pas vous ?

Ce dimanche aura lieu la Journée Mondiale des Donneurs de Sang. Chaque jour, 10 000 dons de sang sont nécessaires. Mais le don du sang, comment ça marche, et à quoi ça sert ?

Donner son sang : pourquoi pas vous ?
© EFS

"Célébrons la vie, donnons notre sang !" : vous avez le programme pour ce dimanche 14 juin ! À l’occasion de la 12e édition de la Journée Mondiale des Donneurs de Sang (JMDS) organisée par que l’Établissement Français du Sang (EFS), des points de collectes répartis sur tout le territoire vous accueilleront. Pour trouver le centre le plus proche de chez vous, consultez la carte mise en ligne sur le site jedonnemonsang.net.

Qui peut donner son sang ? Toute personne en bonne santé ayant entre 18 et 70 ans, pesant plus de 50 kg. Les femmes peuvent donner jusqu’à quatre fois par an, six fois pour les hommes, toujours avec un écart minimum de huit semaines entre deux dons. Quelques contre-indications existent pour limiter les risques, à la fois pour le donneur et pour le receveur. Ainsi, par exemple, vous ne pouvez pas donner si vous souffrez d’une maladie chronique ou à risque de rechute (diabète, maladies cardiovasculaires, cancer, asthme sévère…), si vous êtes enceinte ou avez accouché il y a moins de six mois.

En pratique, comment se passe le don du sang ? Il faut prévoir un peu moins d’une heure pour donner son sang. Avant le don, assurez-vous d’être en forme, d’avoir suffisamment mangé et bu beaucoup d'eau ! S’il s’agit de votre premier don, un entretien complet avec un médecin sera réalisé avant le don. Celui-ci vous posera des questions simples destinées uniquement à s’assurer que vous ne présentez pas de contre-indications. Cet entretien sera strictement confidentiel. Même si le don du sang est anonyme, pensez à vous munir d’une pièce d’identité si vous donnez pour la première fois, pour que l’EFS puisse établir votre carte de donneur ! Le don en lui-même dure entre huit et dix minutes. À l’issue du don, une collation vous sera distribuée pour vous redonner des forces !

Donner son sang, son plasma, ou ses plaquettes ? Le don de sang classique est le don dit "total". Une fois prélevé, les trois composants du sang sont séparés : globules rouges, plaquettes et plasma. Le don unique de plasma (la partie liquide du sang) ou de plaquettes permet de prélever un plus grand volume de sang en restituant au donneur les deux autres composants. Par conséquent, il durera plus longtemps (entre 45 minutes et 1h30). Comme tous les groupes sanguins ne sont pas compatibles entre eux, il est important que l'EFS constitue une véritable banque d’échantillons pour pouvoir subvenir aux besoins de tout le monde ! Mais quel que soit votre groupe sanguin, rare ou non, il sera toujours utile à quelqu’un !

Pourquoi donner son sang ? Chaque année, en France, un million de personnes sont soignées grâce aux dons du sang. Ils sont utilisés à chaque fois qu’une transfusion sanguine est nécessaire : accouchement, intervention chirurgicale, maladie du sang ou encore chimiothérapie. Le don de plasma par ailleurs permet de préparer des médicaments pour les patients hémophiles, les plaquettes permettent de traiter les hémorragies et les globules rouges seront utilisés pour les interventions d’urgence (chirurgie, accidents…) et pour les malades souffrant d’anémie. À l’approche de l’été, les dons du sang quotidiens se font plus rares : "il est important de recueillir de très nombreux dons à cette période-là car, pendant les mois d’été, la fréquentation de nos collectes faiblit alors que les malades ont toujours besoin de produits sanguins" déplore l’EFS dans un communiqué. Alors ce dimanche, donnez un peu de votre temps… et de votre sang !

En vidéo : Donner son sang, comment ça se passe ?

Lire aussi