La codéine définitivement interdite aux enfants de moins de 12 ans

L’Agence européenne du médicament (EMA) vient de confirmer la contre-indication de codéine chez les enfants de moins de 12 ans. On fait le point.

La codéine définitivement interdite aux enfants de moins de 12 ans
© Chepko Danil

Alors que l’Agence européenne du médicament (EMA) avait recommandé le mois dernier de restreindre l’utilisation de codéine chez les enfants, elle vient récemment de conclure dans un avis définitif. Désormais, les médicaments à base de codéine sont définitivement contre-indiqués aux enfants de moins de 12 ans. Les adolescents de 12 à 18 ans qui ont des problèmes respiratoires, les femmes enceintes et les "métaboliseurs ultrarapides" (personnes transformant la codéine trop rapidement), sont également concernés.

Des effets indésirables graves. Présente dans plusieurs médicaments dont certains sont en vente libre dans les pharmacies, la codéine est utilisée pour soulager la douleur ainsi que la toux et le rhume. Cette substance est convertie en morphine par le foie, selon l’EMA. Dans certains cas, cette conversion est effectuée trop rapidement pouvant provoquer des "effets indésirables graves comme des problèmes respiratoires".

Une efficacité limitée. Pour justifier sa contre-indication, l’EMA assurait en mars que la codéine se transformait en morphine de manière variable et imprévisible chez les enfants de moins de 12 ans. Elle assure aujourd’hui que "les preuves de son efficacité contre la toux chez l’enfant sont limitées" ajoutant que "la toux sèche et le rhume s’améliorent généralement d’eux-mêmes".

Lire aussi