L'alcool réchauffe

Faux. Inutile de compter sur le vin chaud pour vous réchauffer après avoir descendu les pistes. En effet, l'alcool ne réchauffe pas, pas plus qu'il ne désaltère. Passé le premier effet de satisfaction, l'alcool a l'effet contraire : il déshydrate, notamment en faisant uriner davantage. C'est d'ailleurs ce qui provoque l'effet "gueule de bois" après excès. Pour conclure, la consommation d'alcool par temps froid risque de donner l'illusion d'un coup de chaud et peut au contraire masquer un abaissement de la température. Alors quand la température extérieure descend, rien ne vaut un gros pull ou un chocolat chaud !
©  Kzenon - Fotolia.com