Changement d'heure : 5 conseils pour se recaler

Ce week-end, il faudra reculer vos montres pour le passage à l'heure d'hiver. Voici quelques conseils pour garder la forme et le moral.

Changement d'heure : 5 conseils pour se recaler

A 3 h du matin, il sera 2 h du matin. Comme chaque dernier dimanche du mois d'octobre, nous allons passer à l'heure d'hiver. Passé le bonheur de cocooner une heure de plus sous la couette, il faudra penser à se recaler. Mais surtout à affronter le blues de lundi : à 17h30, il fera déjà nuit !

Des répercussions sur l'organisme. En plus des éternels débats autour des réglages d'horloges, votre organisme ne va pas apprécier ce changement de rythme. Troubles du sommeil, mauvaise humeur, voire troubles de l'appétit peuvent être au rendez-vous chez les plus sensibles. Alors comment faire pour se recaler au plus vite ?

 Se dire que, bonne nouvelle, le changement d'heure a moins d'impact quand on passe à l'heure d'hiver que lorsqu'on passe à l'heure d'été. Et pour cause : dans ce sens-là, on se recale par rapport à notre horloge biologique.

 Penser à se préparer quelques jours avant au changement d'heure. En pratique, se coucher un peu plus tard chaque jour afin de se décaler progressivement.

 Régler les horloges et réveils de la maison dès samedi soir afin de se préparer "psychologiquement" au changement d'heure.

 Dès la semaine prochaine, profiter de la lumière du jour le matin (donc se lever tôt) afin d'emmagasiner un maximum d'ensoleillement. Car on le sait, la luminosité est l'un des meilleurs remèdes anti-déprime.  

 Si vous avez des enfants, c'est le moment de mettre à profit les fameux "rituels du soir" afin d'aider vos enfants à s'endormir plus facilement. Si besoin, en cette période de vacances scolaires, n'hésitez pas à les faire se défouler pendant la journée. Rien de mieux pour les épuiser !

Lire aussi