Insuffisance rénale

Le diagnostic d'une insuffisance rénale

L'insuffisance rénale est une maladie évolutive qui peut toucher tout le monde, à tout âge et dont les causes sont diverses. Il y a cependant des personnes à risque, comme les hypertendus et les diabétiques. Mais comment cette maladie apparaît-elle ? Quels examens permettent de poser le diagnostic ? On vous répond.

Les symptômes physiques de l'insuffisance rénale

En dehors des causes principales de l'insuffisance rénale, c'est-à-dire l'hypertension, le diabète, les maladies auto-immunes ou la prise de médicaments toxiques pour les reins (notamment ceux pour la chimiothérapie), il est difficile de détecter l'insuffisance rénale. La complexité du diagnostic de cette maladie réside dans le fait qu'elle peut passer inaperçue lorsqu'elle s'installe et même durant des années. Progressant très lentement, la maladie rénale n'entraîne des symptômes que lorsqu'elle a évolué et qu'elle est à un stade très avancé. Différentes manifestations peuvent alors apparaître : modification de l'urine : volume plus important, traces de sang dans les urines, émission d'urine douloureuse ou plus fréquente, changement de couleur ; démangeaisons sur le corps ; amaigrissement ; perte d'appétit ; nausées ; vomissements ; fatigue intense ; douleurs dans le bas du dos, de façon symétrique ou unilatérale... Des signes qui passeront facilement inaperçus, mais qui doivent éveiller les soupçons chez les populations à risque.

Les examens pour diagnostiquer l'insuffisance rénale

Un diagnostic d'insuffisance rénale est possible seulement après plusieurs examens. Dans le cadre du suivi de certaines maladies, le bilan rénal doit être prescrit automatiquement - généralement une fois par an chez les diabétiques - pour repérer précocement une maladie rénale et pallier son évolution. Il consiste tout d'abord en des examens biologiques : une prise de sang et une analyse d'urine. Elles vont permettre de mesurer le taux de créatinine, la protéinurie (présence d'albumine) et d'autres mesures qui sont caractéristiques des troubles de la fonction rénale. Une fois ces dosages effectués, une échographie rénale et vésicale peut être nécessaire. Bien qu'elle ne se guérisse pas, il est possible de ralentir l'évolution de l'insuffisance rénale chronique. En phase terminale, l'insuffisance rénale nécessite des dialyses ou une transplantation.

Actualités

Dossiers

    Carenity : le réseau social s'ouvre aux communautés de maladies rares

    Premier réseau dédié aux maladies chroniques en France, Carenity compte désormais 60 communautés de maladies chroniques et de maladies rares. Avec toujours le même objectif : apporter des réponses concrètes et du réconfort aux malades et à leurs proches.

    Aux petits soins pour mes reins

    Trois millions de Français souffrent des reins et souvent sans le savoir. Mal dépistées, trop tard, les maladies rénales sont pourtant très graves pour la santé. Tout ce qu'il faut savoir pour préserver nos reins.

    1 Français sur 20 a les reins malades : et vous ?

    Ils filtrent le sang, contrôlent en partie la pression artérielle, participent à la fabrication des globules rouges... Mais quand ils marchent moins bien, on ne s'en rend pas toujours compte, en tout cas pas tout de suite. La Semaine nationale du rein permet de se faire dépister gratuitement, partout en France.