"Les bouffées de chaleur me réveillent la nuit" "J'ai 60 ans et ça continue"

Trois fois sur quatre, les bouffées de chaleur surviennent avant la vraie ménopause. Elles touchent 82 % des femmes. Dans 50 % des cas, elles vont durer plus de 5 ans et dans 25 % des cas, plus de 10 ans.

Martine : "J'ai commencé ces crises il y a 10 ans, en pré-ménopause, à présent j'ai 60 ans et ça continue... "

Généralement, leur fréquence diminue avec l'âge. C'est probablement la chute des oestrogènes qui a un effet sur le système de thermorégulation. Il semblerait que celui-ci reçoive l'ordre d'abaisser la température de l'organisme, les bouffées de chaleur et les sueurs en étant le moyen.

Mais la ménopause n'est pas la seule cause possible aux bouffées de chaleur. Elles sont fréquentes également en début de grossesse à cause du bouleversement hormonal auquel est soumis le corps de la femme enceinte. Elles peuvent aussi concerner les personnes émotives en situation de stress. Certaines pathologies de la peau provoquent aussi des rougeurs avec sensation de chaleur comparable à des bouffées de chaleur.

Sommaire