Un tampon soluble contre le Sida

Dans quelques années, les femmes pourront utiliser un tampon soluble imprégné d'un médicament pour se protéger du VIH. Une solution qui pourrait sauver de nombreuses vie.

Un tampon soluble contre le Sida
© Arto Fotolia.com

Actuellement, il n'existe que peu de solutions pour se protéger du VIH : utiliser des préservatifs ou s'abstenir. Grande nouvelle, une méthode innovante pourrait bien voir le jour d'ici quelques années : un tampon soluble imbibé d'un médicament préventif. Ce sont des chercheurs de l'Université de Washington qui ont conçu ce tampon. A utiliser quelques minutes avant le rapport sexuel, il se dissout à l'intérieur du vagin et diffuse ensuite du Maraviroc, un médicament qui permet de stopper la contamination au virus du SIDA. Effectif au bout de six minutes, il représente une méthode discrète pour se protéger. Cette invention pourrait sauver la vie de beaucoup de femmes. "En effet, les zones de muqueuses exposées durant les rapports sont plus étendues chez les femmes que chez les hommes. Et, il existe une plus grande quantité de fluides sexuels en forte teneur en virus transférés par l'homme que par la femme. De plus, des microdéchirures des tissus du vagin peuvent être causées par la pénétration sexuelle", rappelle l'Organisation Mondiale de la Santé.
Le produit ne serait commercialisé que dans une dizaine d'années
, c'est le temps qu'il faut pour effectuer les tests cliniques et lancer une  production de masse.