Pilules de 3e génération : des risques ? Pilule de 3e génération et thrombose

Qu'est-ce qu'une thrombose veineuse ?

Une thrombose veineuse (encore appelée phlébite) est la formation d'un caillot (thrombus) dans une veine. Les thromboses veineuses surviennent le plus fréquemment au niveau des membres inférieurs (jambes) mais toutes les veines de l'organisme peuvent être atteintes, comme celles du bras, du système digestif ou du cerveau. Si la thrombose veineuse peut être grave, c'est parce que le caillot peut se détacher de la paroi veineuse, passer dans la circulation sanguine et resté bloqué dans l'artère pulmonaire. On parle alors d'embolie pulmonaire. Celle-ci peut être sévère et entraîner un arrêt respiratoire.

La thrombose veineuse ne doit pas être confondue avec la thrombose artérielle, qui survient lorsque le caillot se forme dans une artère (et non une veine). Elle peut être responsable de complications de type infarctus du myocarde et accidents vasculaires cérébraux

Quelles femmes sont plus à risque de faire une thrombose veineuse ?

Le risque de thrombose veineuse augmente quand en cas d'antécédents familiaux de thrombose veineuse ou d'embolie pulmonaire.

Le risque de thrombose veineuse se dépiste en fonction de l'histoire personnelle et familiale de la patiente. Il augmente notamment quand il existe des antécédents familiaux de thrombose veineuse ou d'embolie pulmonaire (surtout chez les apparentés au premier degré, c'est-à-dire parent, frère, sœur ou enfant). Le risque est de plus majoré en cas de présence de facteurs génétiques favorisant les thromboses veineuses : déficit en antithrombine, protéine C ou protéine S et en cas de résistance à la protéine C activée (mutation du facteur V dit de Leiden notamment). Il est enfin augmenté en cas d'immobilisation prolongée, lors d'un voyage en avion par exemple et en cas d'intervention chirurgicale.

A savoir : le risque de thrombose lors d'une grossesse est deux fois supérieur à celui des estro-progestatifs contraceptifs, quels que soient la génération ou le mode d'administration de la contraception choisie (oral, vaginal, percutané).

Quels sont les signes de la thrombose veineuse ?

une douleur dans la jambe peut être le signe d'une thrombose veineuse.
Une douleur dans la jambe peut être le signe d'une thrombose veineuse. © Piotr Marcinski - Fotolia.com

Les signes les plus fréquents devant faire évoquer une thrombose veineuse au niveau d'un membre inférieur sont : une douleur dans une jambe voire un gonflement (œdème) et une rougeur de celle-ci. En cas de suspicion d'une thrombose veineuse, il faut consulter en urgence afin de réaliser des examens complémentaires. 

Quel lien entre les pilules de 3e génération et les risques d'accidents vasculaires cérébraux ?

Une étude danoise* publiée récemment, avec un suivi sur 15 ans, a confirmé que le risque de thrombose artérielle (qui peut causer des accidents vasculaires cérébraux et des infarctus) est augmenté chez les femmes sous pilule contraceptive combinée quelle que soit la génération de la pilule utilisée, en comparaison aux femmes non utilisatrices de pilule combinée. Chez les femmes en âge de procréer et en l'absence de facteurs de risque, ce risque reste un événement rare. En revanche, il est augmenté en présence d'un ou de plusieurs facteurs de risque connus d'athérosclérose : tabac, hypertension artérielle, diabète et hypercholestérolémie.

C'est pourquoi, il est fortement conseillé d'arrêter de fumer si vous prenez la pilule, en particulier si vous avez plus de 35 ans.

*Lidegaard et al. Thrombotic Stroke and Myocardial Infarction with Hormonal Contraception. N Engl J Med 366 June 14.2012. 2257
- 2266

Sources : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)

Sommaire