La pilule du lendemain, inefficace au-delà de 80 kg

Le laboratoire qui commercialise la contraception d'urgence Norlevo s'apprêterait à modifier sa notice, révèle une étude menée en 2011.

La pilule du lendemain, inefficace au-delà de 80 kg
© Dalaprod - Fotolia.com

"Plusieurs études suggèrent que le Norlevo est moins efficace pour les femmes pesant plus de 75 kilos et n'est pas efficace du tout sur celles pesant plus de 80 kilos. Consultez votre médecin ou pharmacien pour obtenir des conseils ou une forme de contraception d'urgence alternative", voici ce qui devrait figurer sur les notices de la contraception d'urgence à partir de mi-2014. Cette faille dans le fonctionnement de la pilule est rapportée par le site américain Mother Jones et confirmée au Figaro par la société française qui la distribue dans une cinquantaine de pays. HRA Pharma était en effet au courant de ce manque d'efficacité de la pilule suite à la publication d'une étude publiée en 2011 et explique en avoir alerté l'Agence du médicament en 2012. "Les autorités sanitaires ont donné leur accord pour modifier la notice fin octobre", explique-t-on chez HRA Pharma, tout en précisant que le délai nécessaire à la traduction en une dizaine de langues de la notice explique que les notices ne soient pas encore modifiées. La notice sera donc à jour mi-2014, soit trois ans après la publication de la première étude sur le sujet. Du côté du planning familial on s'étonne que seuls les experts aient été informés. "On s'interroge sur la notion d'expert et l'on souligne que le problème, c'est que ce ne sont pas les experts qui doivent être mis au courant", commente ainsi Marie-Pierre Martinet, Secrétaire générale du Planning familial, interrogée par le Huffington Post.
En 2011, plus de 650 000 boîtes de Norlevo ont été distribuées en France et 40 % des 15-24 ans auraient déjà eu recours à la "pilule du lendemain".