La ménopause et la chute des hormones féminines

la chute des hormones sécrétées par les organes génitaux entraîne une baisse de
La chute des hormones sécrétées par les organes génitaux entraîne une baisse de la libido. © Yuri Arcurs - Fotolia

La moitié des femmes ménopausées disent souffrir d'une diminution de leur libido. Ce sont les hormones qui sont en cause. Lors de la ménopause, les hormones féminines ne sont plus produites dans les mêmes quantités et entraînent de nombreux changements à fois physiques (prise de poids, sécheresse vaginale, douleurs pendant les rapports sexuels, etc.) et psychologiques (modification de l'image de soi, parfois dépression).

 Ce qu'il faut faire : ne pas se résigner. En effet, la baisse de libido à la ménopause n'est pas une fatalité ! Des traitements hormonaux substitutifs (THS) existent pour atténuer les effets de la ménopause. Aussi, de nombreux traitements à base de phytoœstrogènes permettent aux femmes de ne pas subir ces désagréments. Enfin, le partenaire doit aussi rassurer la femme ménopausée sur son amour car elle peut perdre confiance en elle pendant cette période inévitable de sa vie de femme.