Périnée : ce qu'il faut savoir Le périnée : chez les femmes et... chez les hommes

Femmes et hommes ont un périnée. Mais le situer et expliquer son rôle n'est pas toujours évident...

femmes et hommes ont un périnée.
Femmes et hommes ont un périnée. © Redbull 74 - Fotolia.com

Péroné, périnée... C'est la même chose ? Pas du tout ! Le péroné, qui est un os de la jambe, est dur, alors que le périnée est mou et constitué d'un ensemble de muscles, de ligaments et de tendons qui maintiennent les organes, ainsi que des organes génitaux externes chez la femme. Il se situe à l'extrémité inférieure de l'abdomen et ferme la cavité abdominale. On le compare souvent à un socle délimité par les os du pelvis, d'où son appellation de "plancher pelvien".
A quoi sert-il ? Le périnée constitue un plancher qui assure le maintien des organes du petit bassin (utérus, vessie, rectum). Il participe de plus à l'équilibre des pressions abdominales. En clair, il faut savoir que les organes situés dans l'abdomen entraînent des variations de pression lorsqu'ils se remplissent, qu'ils se vident, qu'ils se contractent, etc. Le rôle du périnée est d'exercer une pression de résistance exercée vers le haut afin de maintenir un équilibre permanent. Le périnée joue également un rôle dans la continence : c'est lui qui assure la fermeture et l'ouverture de la vessie. Enfin, les muscles du périnée sont impliqués dans la sexualité.
On en parle moins, mais les hommes ont eux aussi un périnée ! Bien que moins fragile, les traitements des pathologies de la prostate peuvent l'affaiblir temporairement ou durablement. "La rééducation périnéale peut se faire à tout âge, y compris chez les hommes", note Marie Koehl-Le Brun, kinésithérapeute. Les hommes qui ont subi une prostatectomie sont notamment concernés par des problèmes d'incontinence. "La rééducation peut également être proposée avant une chirurgie prostatique, en prévention. On propose généralement trois séances, un mois avant l'opération, ainsi que des exercices à la maison", précise la kinésithérapeute. L'objectif, c'est d'éviter les fuites après la chirurgie.

Sexualité