L'obésité diminue aussi la fertilité masculine

Une étude française présentée au congrès de l'European Society of Human Reproduction met en évidence une diminution de la qualité du sperme chez les hommes obèses.

L'obésité diminue aussi la fertilité masculine
© Gina Sanders - Fotolia
poids2 gina sanders fotolia
Le surpoids et l'obésité diminuent la fertilité féminine et masculine. © Gina Sanders - Fotolia

L'étude menée par le laboratoire de biologie médicale d'Eylau-Unilabs de Paris a été réalisée à partir d'un échantillon de 1 940 personnes.

L'analyse du sperme et de ses caractéristiques a montré que plus le surpoids est important et plus la qualité du sperme diminue. Outre la qualité, c'est aussi la concentration et le nombre total de spermatozoïdes qui sont plus faibles lorsque le poids du sujet est élevé.

Autre observation, l'âge ne fait pas varier la qualité du sperme et seul l'indice de masse corporelle semble influencer la mobilité des spermatozoïdes.

Des études ont déjà montré que les femmes en surpoids ont des troubles de la fertilité et notamment de l'ovulation mais c'est la première fois qu'on prouve un effet du poids sur la fertilité masculine. Chez l'homme comme chez la femme, l'augmentation de la masse graisseuse entraîne des désordres hormonaux qui sont souvent à l'origine de problèmes de fertilité.

Elément rassurant, la perte de poids semble inverser l'effet et permettre un rétablissement de la qualité du sperme. 


 Pour en savoir plus, consultez notre dossier  Ce qui booste (ou pas) la fertilité.