Médicaments contre l'impuissance : ne les achetez pas sur Internet ! Faux médicament : un résultat trompeur

a gauche, un exemple de faux médicament de viagra. a droite, le vrai. il est
A gauche, un exemple de faux médicament de Viagra. A droite, le vrai. Il est impossible de les distinguer à l'œil nu. © DR Pfizer

Selon l'OMS, un médicament contrefait est un médicament qui est délibérément et frauduleusement muni d'une étiquette n'indiquant pas son identité et/ou son origine véritable.

"Le résultat est la plupart du temps trompeur et j'ai moi-même parfois des difficultés pour différencier un vrai comprimé d'un faux", reconnait Pierre Souverain, responsable Europe Afrique et Moyen Orient de la lutte contre la contrefaçon chez Pfizer. Et pour cause : on retrouve parfois le même emballage, le même comprimé avec le même hologramme du laboratoire. Difficile donc, voire impossible, de les distinguer à l'œil nu.  

La contrefaçon peut se manifester sous différentes formes : présentation, composition, dosage en principe actif peuvent être identiques ou différents selon les médicaments contrefaits. Parfois l'emballage est même falsifié afin de repousser la date de péremption de médicaments périmés. Quant aux médicaments génériques, ils ne sont pas davantage protégés : eux aussi peuvent être contrefaits.

Sommaire