Le don de gamètes : comment ça se passe ? Une attente de plusieurs années pour les couples infertiles

en france, les couples en attente de gamètes doivent souvent attendre plusieurs
En France, les couples en attente de gamètes doivent souvent attendre plusieurs années pour bénéficier d'un don. © iStockphoto / Thinkstock

La procréation médicalement assistée (PMA) existe en France depuis plus de 30 ans, époque où le don de spermatozoïdes a été autorisé. La PMA rassemble l'ensemble des techniques médicales utilisées pour aider les couples infertiles à faire un enfant, par exemple, la fécondation in vitro.

Le don d'ovocytes est, lui, pratiqué en France depuis plus de 20 ans avec un savoir faire reconnu des praticiens.

Près de 20 000 enfants naissent chaque année en France grâce aux techniques de PMA. Même si toutes les techniques ne nécessitent pas de dons de gamètes, pour certains couples ils sont la seule solution pour avoir un enfant "naturellement". Pourtant, en 2011, les dons sont insuffisants par rapport aux besoins des couples infertiles en France et l'attente pour en bénéficier peut dépasser plusieurs années.

En France, la loi est stricte et les critères nombreux : n'importe quel homme ou femme ne peut donner ses gamètes ou bénéficier d'un don.

Sommaire