Dysfonction érectile : comprendre pour soigner Je suis souvent en panne

a la cinquantaine, il n'est pas rare que les pannes deviennent plus fréquentes.
A la cinquantaine, il n'est pas rare que les pannes deviennent plus fréquentes. Si cela perturbe votre vie de couple, il faut consulter. © Comstock/Thinkstock

Depuis quelque temps, avec l'arrivée de la cinquantaine sont également arrivées les fameuses pannes, redoutées par tous les hommes. Au début, cela ne vous a pas inquiété : vous le savez, il est normal de ne pas toujours être au top. Et puis ça n'était pas si fréquent.

Pire en vieillissant

Mais depuis six mois, ces pannes sont plus nombreuses. Vous avez l'impression que vous êtes plus souvent hors-service qu'opérationnel et même votre femme, qui au début prenait cela à la légère, commence à faire grise mine. Elle croit que cela vient d'elle, alors que ce n'est pas du tout le problème : vous la trouvez toujours aussi attirante, mais c'est comme si votre corps ne voulait plus transcrire ce désir aussi facilement qu'auparavant. Au fil du temps et des "échecs", vous en êtes arrivé à redouter les moments d'intimité et, même, à les repousser, ce qui ne fait qu'augmenter le sentiment de frustration dans votre couple.

Vous devriez consulter votre médecin pour faire un bilan. A la cinquantaine, l'apparition des pannes est relativement fréquente. Si elles ne surgissent qu'une fois de temps en temps, il n'y a pas vraiment lieu de s'inquiéter. Mais si elles se répètent et, surtout, qu'elles pèsent sur votre vie de couple, il est important d'agir le plus vite possible pour enrayer le phénomène et rompre le cercle vicieux : plus vous aurez peur d'avoir une panne, plus vous risquez d'en connaître une, l'aspect psychologique jouant un rôle primordial dans ce genre de situation.

Sommaire