Dysfonction érectile : comprendre pour soigner Je consulte rapidement pour enrayer le problème

consulter son médecin rapidement permet souvent de régler le problème plus
Consulter son médecin rapidement permet souvent de régler le problème plus facilement. © iStockphoto/Thinkstock

Vous avez un souci, c'est acté. Reste maintenant à le régler ! Ca semble tomber sous le sens et, pourtant, nombre d'hommes se refusent à parler de leurs problèmes d'érection à un professionnel de santé. Le sujet est encore très tabou car il touche, supposément, la virilité masculine.

Attention, cette réaction pourrait vous jouer des tours ! Comme nombre de maladies, plus on consulte tôt, plus la dysfonction érectile a des chances de se soigner facilement. "Dans de nombreux cas, lorsqu'il ne s'agit que du vieillissement naturel de l'organisme, il existe des stratégies d'entraînement à mettre en place, qui ne nécessitent la prise d'aucun traitement, explique le sexologue Yves Ferroul. Mais pour cela, il faut agir avant que le problème soit ancré. Ainsi, le patient peut "s'entraîner" à provoquer ses érections, si elles viennent moins naturellement. Ainsi, il maintient un bon fonctionnement des tissus, qui gardent leur souplesse et se détendent plus facilement que s'ils sont peu sollicités."

Médecin traitant d'abord

Même lorsqu'un traitement complémentaire s'avère nécessaire, il sera toujours plus efficace s'il est utilisé rapidement qu'après plusieurs années de dysfonction érectile.

"Dans un premier temps, l'idéal est de contacter le médecin traitant, explique le Dr Ferroul. Il est le plus à même d'avoir une vue d'ensemble de l'état de santé du patient. Il connait son dossier. Le sexologue est plutôt consulté dans un second temps, lorsque le problème strictement médical est résolu, mais que des problèmes persistent. Le redémarrage peut être difficile, psychologiquement notamment, et c'est là qu'il a un rôle à jouer."

Sommaire