Dysfonction érectile : comprendre pour soigner J'utilise une aide mécanique

les implants semi-rigides ou gonflables permettent de conserver une vie sexuelle
Les implants semi-rigides ou gonflables permettent de conserver une vie sexuelle épanouie malgré l'impossibilité d'obtenir une érection naturelle. © Goodshoot/Thinkstock

Il arrive que ni les médicaments ni les injections ne suffisent à stimuler l'érection naturelle. Si l'on veut garder une vie sexuelle complète et épanouie, on peut choisir de porter un implant.

Il s'agit d'une prothèse, implantée sous la peau, et qui permet de maintenir la verge dans une position d'érection ou de semi-érection. Deux options sont possibles.

 L'implant semi-rigide confère de la rigidité au pénis 24h/24. Pour parvenir à la pénétration, il suffit de le changer de position (par rapport à la position "repos"). L'avantage : c'est simple et très rapide, cela ne nécessite aucune manipulation vraiment technique. L'inconvénient : le pénis est donc toujours en semi-érection, ce qui n'est pas nécessairement toujours très confortable.

 L'implant gonflable est plus proche de la réalité d'une érection mais nécessite une petite manœuvre au moment opportun. Cet implant est doté d'un petit réservoir d'eau. Pour le gonfler, on actionne une petite pompe interne, implantée dans le scrotum. Avantage : une érection quand on veut et seulement quand on veut. Inconvénient : pas très romantique de procéder à l'opération de gonflage, mais on peut toujours s'isoler un peu avant pour le faire.

 Ultime solution, si vous ne souhaitez pas avoir recours à la chirurgie : le vacuum ou érecteur à dépression, également connu sous le nom plus populaire de pompe à pénis. Il permet d'aspirer le sang vers la verge pour créer une érection artificielle. Celle-ci peut tenir environ 30 minutes si on appose un anneau à la base de la verge. Evidemment, il faut pouvoir assumer ce type de manœuvre...

Sommaire