Dysfonction érectile : comprendre pour soigner J'ai subi une chirugie ou un traumatisme

D'autres affections peuvent empêcher ou rendre difficile l'érection naturelle.

l'impuissance peut aussi avoir une cause mécanique, comme lorsque la moelle
L'impuissance peut aussi avoir une cause mécanique, comme lorsque la moelle épinière a été sectionnée, par exemple. © Stockbyte/Thinkstock

 C'est parfois le cas de la chirurgie liée au cancer de la prostate. Elle consiste à retirer la tumeur, voire l'ensemble de la glande. Or, les nerfs érecteurs qui, comme leur nom l'indique, jouent un rôle primordial dans l'érection, sont collés aux parois de la prostate. Il est donc souvent difficile de procéder à l'ablation sans toucher ces nerfs. S'ils sont détruits, l'érection naturelle n'est plus possible. Il y a encore quelques années, lorsqu'il y avait chirurgie pour traiter un cancer de la prostate, l'impuissance était presque toujours une conséquence inéluctable. Heureusement, les choses ont beaucoup changé récemment. "Aujourd'hui, un pourcentage important des personnes opérées récupèrent, précise le Dr Ferroul. D'abord, parce que la chirurgie est de plus en plus précise. On tente au maximum de conserver au moins un nerf érecteur. Par ailleurs, des traitements quotidiens ont été mis en place, qui changent beaucoup la donne."

 Autre cause d'impuissance totale : la paralysie. Si un accident a sectionné la moelle épinière, il se peut que les nerfs liés à l'érection ne fonctionnent pas, pas plus que ceux liés aux jambes, vous empêchant donc également de marcher.

 D'autres causes physiologiques peuvent être à l'origine d'une dysfonction érectile. Seul le médecin pourra déterminer avec certitude ce dont il s'agit.

Sommaire