10 idées reçues sur les troubles de l'érection

un homme stressé par sa partenaire n'aura pas d'érection.
Un homme stressé par sa partenaire n'aura pas d'érection. © vgstudio - Fotolia

Les troubles de la vigueur concernent un tiers des hommes de plus de 40 ans. La rédaction Santé, avec l'aide du Pr Pierre Costa, andrologue et sexologue, balaye les préjugés sur le sujet.

Un homme qui n'a pas d'érection, n'a pas de désir pour sa partenaire

Faux ! Il est vrai qu'un homme qui a une érection face à sa partenaire la désire. Mais l'absence d'érection ne veut pas forcément dire qu'il ne l'aime ou ne la désire pas !

"Cette idée est fausse dans beaucoup de cas. Les hommes ont une sexualité fragile. Ils possèdent dans leur moelle épinière un centre nerveux qui freine l'érection. Si le cerveau ne lève pas ce frein, il ne peut pas y avoir d'érection. Si l'homme ressent un danger durant un rapport, que ce soit un vrai danger ou juste un stress, le cerveau remet le frein et l'érection cesse. Ce qui veut dire qu'un homme qui a peur de décevoir sa partenaire par exemple, n'aura pas d'érection, même s'il la désire", explique le Pr Pierre Costa, andrologue.