15 idées reçues sur la contraception Pilule ou tabac, il faut choisir

il existe des pilules adaptées au tabagisme, parlez-en à votre gynécologue.
Il existe des pilules adaptées au tabagisme, parlez-en à votre gynécologue. © GILLES CHAUSSADAS - Fotolia

 Faux.

Encore une idée reçue à laquelle il faut tordre le coup. Des femmes arrêtent la pilule sous prétexte qu'elles fument et que le duo est dangereux. D'abord, tout dépend de l'âge de la femme et ensuite de sa consommation de tabac. Ensuite, dans la plupart des cas, le gynécologue peut choisir une pilule adaptée au tabagisme.

"Pilule et tabac après 35 ans, c'est niet, incompatible. Mais d'autres moyens de contraception existent et il ne faut pas interdire une contraception à une femme sous prétexte qu'elle fume ! Par contre, avant 35 ans, si la femme n'a pas de problèmes de santé (hypertension, cholestérol, etc.), il est possible de lui prescrire une pilule oestroprogestative. Par ailleurs, il existe des pilules progestatives (sans œstrogènes), qui permettent aussi une contraception efficace. Le seul inconvénient est que certaines femmes ont des pertes de sang avec ce type de pilule", explique le Dr Letombe.

Une contraception adaptée au tabagisme

La réponse est claire : le tabac n'interdit pas la prise de contraceptif. "Bien sûr, dans l'idéal, le mieux est de ne pas fumer, mais le tabagisme n'est pas une raison qui doit empêcher une femme d'avoir une contraception", ajoute le Dr Letombe.

Si votre gynécologue refuse de vous prescrire un contraceptif en raison de votre tabagisme, consultez un autre praticien.

La cigarette est néfaste pour votre santé et celle de vos proches, l'arrêt est possible quelle que soit votre dépendance. De nombreuses solutions existent pour arrêter de fumer, parlez-en à votre médecin pour vous faire aider.

Sommaire