15 idées reçues sur la contraception La contraception, c'est tous les jours

l'anneau est inséré dans le vagin pendant 3 semaines.
L'anneau est inséré dans le vagin pendant 3 semaines. © L'Internaute

 Faux.

Il n'y a pas que la pilule ! Il existe presque une dizaine de contraceptions différentes en France.

 Accessible en France depuis 2003, le patch contraceptif se pose sur la peau pendant une semaine. Il libère un estrogène et un progestatif (comme la pilule combinée) qui sont absorbés par la peau avant de passer dans le sang. On le change toutes les semaines, trois semaines de suite puis une semaine d'arrêt.

 L'anneau vaginal contient un estrogène et un progestatif comme la pilule classique. Il s'insère dans le vagin, où il libère des hormones à travers la muqueuse. Il est inséré pour une durée de 3 semaines, puis retiré une semaine.

 L'implant contient un progestatif qui agit pendant 3 ans. C'est un réservoir qui diffuse le progestatif en continu pendant cette durée. Il est inséré sous la peau, dans le bras.

 Aussi appelé dispositif intra-utérin (DIU), le stérilet est inséré à l'intérieur de l'utérus. Une fois posé il peut être maintenu en place pendant 3 à 5 ans. Il en existe de deux types : en cuivre et hormonal.

 Le préservatif masculin est le plus souvent utilisé en association avec une autre méthode contraceptive (spermicide, pilule). Il est le seul à protéger des infections sexuellement transmissibles (IST) comme le VIH. 

 Le préservatif féminin est moins utilisé mais tout aussi efficace contre les IST. Le préservatif tapisse le vagin et les petites lèvres pour empêcher le contact entre les muqueuses de l'homme et de la femme. 

 Les spermicides regroupent les ovules, les crèmes ou encore les éponges qui sont à mettre au fond du vagin avant un rapport sexuel, par exemple en association de la cape cervicale. Leur rôle est de détruire ou de rendre inactifs les spermatozoïdes.

 La stérilisation à visée contraceptive est possible pour les hommes (vasectomie) et pour les femmes (ligature des trompes). C'est une opération chirurgicale considérée comme définitive.

Sommaire