Ce qui booste (ou pas) la fertilité Tabac et alcool : ça joue sur le cycle

par les éléments toxiques qu'il contient, le tabac altère les fonctions de
Par les éléments toxiques qu'il contient, le tabac altère les fonctions de reproduction. © Brand X Pictures-Thinkstock

C'est vrai !  

On le sait bien, fumer ou boire pendant une grossesse a des répercussions sur son déroulement et sur la santé du futur bébé. Ce que l'on sait moins, c'est que le tabac et l'alcool jouent également sur la fertilité.

"Les études montrent que le tabac est délétère sur la fertilité, avec pour conséquence un allongement du délai de conception et une diminution des chances de grossesse", explique le Dr Isnard.

Selon une étude récente, la fécondabilité d'une fumeuse est de 30 % moins élevée que celle d'une non fumeuse. Qui plus est, l'association d'un tabagisme actif et passif semble allonger significativement les délais de conception.

A retenir donc si on veut optimiser ses chances de conception : arrêter de fumer et diminuer sa consommation d'alcool. Une fois la grossesse confirmée, de toute façon, l'alcool et le tabac doivent être totalement évités, donc autant s'y préparer en amont. 

Sommaire