Des femmes "super fertiles" plus concernées par les fausses couches ?

Certaines femmes sont plus touchées par les fausses couches en raison de leur "super fertilité". C'est ce qu'affirme une étude qui a observé le développement de différents utérus en présence d'embryons de bonne et de mauvaise qualité.

Des femmes "super fertiles" plus concernées par les fausses couches ?
© Piotr Marcinski - Fotolia

Une étude néerlando-britannique révèle que certaines femmes connaissent des fausses couches à répétition en raison de leur "super fertilité". Publiée sur le site PLoS ONE, elle indique en effet que des embryons de mauvaise qualité qui devraient normalement être rejetés par l'organisme, réussissent à s'implanter dans les utérus de ces femmes. C'est cela qui ferait qu'un grand nombre de leurs grossesses échoue.

Des embryons qui s'implantent en tout temps

Pour arriver à cette conclusion, des médecins de l'hôpital Princess Anne de Southampton et de l'University Medical Center d'Utrecht ont prélevé des échantillons de l'utérus de six femmes qui avaient connu plusieurs fausses couches et de six autres à la fertilité "normale". Ils ont ensuite disposé des embryons de bonne et de mauvaise qualité dans ces deux types d'échantillon d'utérus. Les utérus des femmes à la fertilité "normale" se sont en fait développés pour atteindre les embryons de bonne qualité, tout comme ceux des femmes "super fertiles". Une différence a toutefois été clairement observée lorsque les utérus étaient au contact d'embryons de mauvaise qualité. Ces derniers étaient en effet délaissés par les utérus des femmes fertiles mais se développaient dans les utérus des femmes sujettes aux fausses couches. De nouveaux tests doivent cependant confirmer ces résultats.

Source : PLoS ONE