Comment vous vivez votre ménopause THS : un traitement intéressant mais pas parfait

Si une grande majorité de répondantes ne prend pas de THS, celles qui s'y sont essayées ne semblent pas pleinement satisfaites : une large majorité reconnaît une amélioration générale de leur état, rarement une disparition totale des symptômes.
Bon à savoir : le dosage du THS varie d'une femme à l'autre. Le gynécologue peut tâtonner un moment avant de trouver le dosage adapté. Il faut patienter et ne surtout pas tenter d'adapter les doses soi-même. 

Sommaire