Ejaculation précoce : toutes les solutions Contre l'éjaculation précoce, des thérapies et des exercices de rééducation

Les petites solutions pratiques peuvent certes aider ponctuellement, mais elles n'effacent pas le problème. Pour ce faire, il faut subir une vraie "rééducation" en se défaisant de ses mauvaises habitudes.

"Je compare cela aux joueurs de tennis, sourit Catherine Solano. Si l'on apprend à jouer au tennis sans prendre de cours, parfois, on prend de mauvaises habitudes. Il va donc falloir travailler sur les gestes et les techniques pour pouvoir jouer dans les règles de l'art !"

pur guérir à long terme, le mieux est d'entreprendre une rééducation, qui
Pur guérir à long terme, le mieux est d'entreprendre une rééducation, qui passera par les conseils d'un sexologue. © endostock - Fotolia.com

 Première mesure urgente : apprendre à repérer les sensations prémonitoires, juste avant que l'éjaculation ne se prépare et n'atteigne un point de non-retour. Une fois ce moment repéré, il faut s'entraîner à se retirer avant qu'il ne soit trop tard, laisser l'excitation retomber un peu puis recommencer, et ainsi de suite plusieurs fois de suite. Cela permet de mieux contrôler ses sensations et de les apprivoiser.

 De même, il faut identifier les positions dans lesquelles on est plus ou moins excité. Certaines engendrent plus de frottements et l'éjaculation risque alors de survenir plus vite.

 Décentrer son attention est également parfois recommandé. C'est la fameuse "technique de la belle-mère" : on pense à quelque chose de déplaisant pour limiter l'excitation. Ce n'est pas une technique idéale, pour des raisons relativement évidentes...

 "Les techniques de respiration peuvent également bien aider, souligne le Dr Michel Serre. Encore une fois, tout est question de contrôle. Si on maîtrise sa respiration, on maîtrisera mieux tous ses gestes." En outre, ces techniques de respiration permettent de se relaxer et de faire tomber le stress, accélérateur de l'éjaculation. D'une manière générale, les exercices de relaxation au quotidien peuvent aider.

 Parfois, une thérapie émotionnelle peut aider à se libérer de ses angoisses et à regagner de la confiance en soi.

Bien pris en charge, un patient atteint d'éjaculation prématurée voit ses problèmes se régler assez rapidement. Tout dépend de la fréquence à laquelle il pratique. "Si les rapports sont fréquents, de bons résultats peuvent se manifester après un mois de thérapie. S'ils sont plus espacés, il faut parfois compter jusqu'à six mois", précise Catherine Solano.

Sommaire