Ejaculation précoce : toutes les solutions Des médicaments contre l'éjaculation précoce ? Oui mais...

Pour l'instant, il n'existe pas de pilule miracle permettant de contrôler l'éjaculation prématurée. Et c'est logique, puisqu'il s'agit avant tout de mauvaises habitudes et non d'une pathologie.

les antidépresseurs peuvent avoir un effet bénéfique, mais ils ne sont pas
Les antidépresseurs peuvent avoir un effet bénéfique, mais ils ne sont pas anodins. © Robert Kneschke - Fotolia.com

 Certains médicaments semblent toutefois avoir un effet positif. C'est le cas de plusieurs antidépresseurs. "Je prescrivais parfois du Deroxat à mes patients", explique le Dr Serre. Les résultats sont bons. L'ennui, c'est que dès l'arrêt de la prise du médicament, les symptômes réapparaissent. "J'ai des patients qui me disent qu'ils sont prêts à le prendre toute leur vie puisque c'est efficace mais bon, ce n'est pas une solution", sourit Catherine Solano. Rappelons que les antidépresseurs peuvent créer une accoutumance et qu'ils ne sont pas prévus pour être pris sur du très long terme.

 Depuis quelque temps, un nouveau médicament, basé sur le même principe mais visant expressément à traiter l'éjaculation prématurée a vu le jour, c'est la dapoxétine (Priligy®). Cette molécule fait partie de la même famille que les antidépresseurs mais la grosse différence est qu'elle agit très vite, alors qu'il faut prendre des antidépresseurs pendant plusieurs jours avant de ressentir un effet. Il suffit de prendre le médicament une heure avant le rapport sexuel envisagé. L'autre avantage, c'est qu'il est très vite éliminé par l'organisme et ne crée donc pas les mêmes effets que les antidépresseurs. Ce médicament est déjà disponible dans plusieurs pays de l'Union européenne et sera en vente en France en avril 2013.

 A noter qu'en revanche, le Viagra® et autres médicaments destinés à favoriser les érections n'ont pas d'efficacité sur l'éjaculation prématurée.

Sommaire