Ejaculation précoce : toutes les solutions Ejaculation précoce : des causes physiques très rares

Dans l'immense majorité des cas, l'éjaculation prématurée est liée à de mauvaises habitudes ou à un contexte psychologique défavorable. Mais parfois, bien que très rarement, un problème physique peut en être la cause. Il suffit alors de le soigner pour que tout rentre dans l'ordre.

Toute douleur ou gêne lors du coït peut accélérer l'éjaculation. Logique : on n'a pas spécialement envie de faire durer la souffrance et le corps est moins capable de se contrôler lorsqu'il est perturbé par la douleur.
les causes physiques sont rares.
Les causes physiques sont rares. © Stephanie Swartz  - Fotolia.com

 Ainsi, un phimosis peut provoquer une éjaculation prématurée. Le prépuce est mal formé et ne parvient pas à se rétracter sous le gland lors de l'érection, ce qui provoque une douleur à l'érection. De nombreux traitements existent, le plus simple étant probablement de pratiquer une petite incision au niveau du prépuce. Solution plus radicale, lorsque le reste n'a pas fonctionné : la circoncision.

 Tout forme d'adhérence ou d'inflammation au niveau du prépuce peut également accélérer l'éjaculation.

 Un frein trop court peut aussi causer problème. Une plastie du frein suffit alors à régler la situation.

 La douloureuse prostatite, inflammation de la prostate, est également parfois à l'origine de ce souci.

 L'éjaculation prématurée peut également être une complication de certaines maladies neurologiques.

 

Sommaire