Distilbène : des effets sur la 3e génération

Le Distilbène n'en finit plus de faire des victimes. Ce médicament administré jusque dans les années 1970 aux femmes à risque de fausse-couche était déjà connu (et depuis interdit) pour avoir provoqué de graves malformations chez les enfants nés suite à ce traitement.

Distilbène : des effets sur la 3e génération
© herreneck - Fotolia.com

Les petits-enfants semblent également touchés par ces malformations, dans une moindre proportion. C'est ce que révèle une étude menée par le Pr Sultan, du CHU de Montpellier, à paraître prochainement dans la revue Fertility and Sterility.

Les petits garçons dont une grand-mère a pris du Distilbène ont 40 à 50 fois plus de risques de souffrir d'hypospadias, une petite malformation de l'urètre, dont l'orifice se trouve positionné sur la face inférieure du pénis plutôt qu'à son extrémité.


Comme le Bisphénol A et certains pesticides, le Distilbène agit en tant que perturbateur endocrinien. Il a été prescrit à environ 200 000 femmes en France, avant d'être retiré du marché en 1977.