Ces questions sexualité que l'on n'ose pas poser C'est quoi la frigidité ?

au sens strict du terme, la femme frigide n'éprouve aucun désir pour son
Au sens strict du terme, la femme frigide n'éprouve aucun désir pour son partenaire. © Laurent Hamels - Fotolia.com

Frigidité... Voilà un terme qui, dans l'imaginaire collectif, évoque une femme vaguement revêche et complètement insensible aux plaisirs charnels. Ce n'est pas entièrement faux mais il convient de nuancer et, surtout, de rassurer : ce n'est pas irrémédiable.

Le terme de frigidité recouvre plusieurs réalités bien distinctes. Au sens strict du terme, la femme frigide est celle qui ne ressent pas le moindre désir pour son partenaire. Les causes peuvent être multiples, bien plus souvent psychologiques que physiques.

Si la femme n'a jamais éprouvé le moindre désir sexuel, on parle de frigidité primaire, elle est l'immense majorité du temps psychologique : inhibition liée à l'éducation, façon plus ou moins consciente de se protéger, etc. Une sexothérapie devrait venir à bout de ce souci.

Plus souvent, la femme a connu une vie sexuelle épanouie et, brusquement, ne ressent plus aucun désir. Ce phénomène est relativement fréquent chez les nouvelles mamans : l'accouchement constitue un traumatisme pour le corps, sans compter qu'on devient mère. Parfois, pendant quelque temps, on "oublie" carrément l'envie de rapports sexuels. D'autres causes psychologiques peuvent être à l'origine de cette frigidité : dispute avec le partenaire, deuil, etc. Quelquefois, ce sont des événements traumatisants tels qu'un viol ou une interruption volontaire de grossesse qui sont à l'origine du manque de désir. Il peut aussi être causé par certaines maladies, infections ou autres. Dans ce cas, il suffit de soigner la pathologie pour que tout rentre dans l'ordre.

Causes psychologiques


Bien souvent, on parle de frigidité pour désigner une femme qui éprouve du désir mais tout simplement pas de plaisir ou pas d'orgasme. Il s'agit en fait d'anorgasmie et elle est beaucoup plus fréquente que la " vraie " frigidité. Là encore, les raisons sont multiples. Les causes psychologiques sont les plus fréquemment invoquées : éducation trop stricte, peur de perdre le contrôle, difficulté à assumer ses désirs... Tout simplement, cela peut aussi être le partenaire qui ne s'y prend pas comme il faut ou le fait que la femme n'assume pas la relation sexuelle : ainsi, nombre d'entre elles éprouvent du plaisir à la masturbation mais ne parviennent pas à l'orgasme quand elles font l'amour. 

Bien sûr, ces causes physiologiques peuvent également être invoquées, comme pour la frigidité. Certains problèmes hormonaux ou infections peuvent ainsi être la cause d'une anorgasmie.

 

Sommaire