Ces questions gynéco qu'on n'ose pas poser Peut-on perdre un tampon dans l'utérus ?

tampons.
Tampons. © matka Wariatka - Fotolia.com

Le tampon constitue une alternative pratique et discrète à la serviette hygiénique pendant les règles. Généralement composé de viscose, il se présente sous forme d'un bâtonnet compact de quelques centimètres de long. Une fois inséré dans le haut du vagin, il se déploie au contact du liquide et absorbe le sang qui s'écoule de l'utérus. Le tampon est particulièrement pratique lorsqu'on souhaite pratiquer un sport, aquatique notamment, pendant les règles. Il est également souvent utilisé lorsqu'on veut porter des vêtements moulants.

Ficelle cassée, tampon oublié ?

Mais certaines jeunes femmes craignent que le tampon s'enfonce si profondément qu'il se "perde" et qu'elles ne puissent plus le retirer. La réponse est simple et sans appel : c'est impossible. Petit cours d'anatomie pour vous convaincre. Certes, le vagin et l'utérus communiquent, puisque le sang s'écoule du second vers le premier. Mais entre les deux, il y a le col de l'utérus. Si vous  glissez votre doigt dans votre vagin, vous sentez une sorte de boule au fond ? C'est lui, le col de l'utérus. Comme vous pouvez le constater, il constitue une fermeture entre le vagin et l'utérus. Seul un petit orifice reste ouvert, tout juste suffisant pour laisser passer le sang des règles dans un sens et les spermatozoïdes dans l'autre ! Impossible pour le tampon d'aller s'égarer plus haut. 

Autre crainte qui revient souvent : et si la ficelle qui sert à retirer le tampon casse en cours de route ? Vous vous voyez mal arriver aux urgences en expliquant la situation... Pas de panique : pour les mêmes raisons sus-citées, vous pourrez récupérer votre tampon toute seule comme une grande. Et oui : comme vous l'avez constaté, vos doigts sont suffisamment longs pour atteindre le fond de votre vagin. Vous pouvez donc partir à la pêche et récupérer l'objet en question.

Sommaire