Ces questions gynéco qu'on n'ose pas poser Comment procède-t-on à l'auto-palpation des seins ?

Le cancer du sein se soigne aujourd'hui particulièrement bien, pour peu qu'il ait été détecté à temps. C'est pourquoi les gynécologues recommandent d'effectuer régulièrement une auto-palpation des seins. Ainsi, vous allez apprendre à connaître votre anatomie et si un jour une anomalie survient, vous la détecterez d'autant plus vite. Bien sûr, cette pratique ne suffit pas et à partir de 50 ans, il est fortement recommandé d'effectuer des mammographies régulières.

une grosseur ne signifie pas un cancer, les hormones peuvent modifier les
Une grosseur ne signifie pas un cancer, les hormones peuvent modifier les sensations. © Piotr-Marcinski_Fotolia

L'auto-examen des seins peut être pratiqué tous les mois, idéalement juste après les règles. Il se décompose en deux étapes.

 Placez-vous devant un miroir et observez vos seins. Différents points doivent attirer votre attention.

- La forme ne doit pas changer.

- Aucun liquide ne doit s'écouler du mamelon, qui ne doit pas être rétracté.

- L'aspect de la peau devrait être uniforme. Vérifiez que nulle part elle n'est boursouflée, rétractée ou pelée.

- Levez les bras : vos seins ne doivent pas être déformés ni irréguliers.

 Ensuite, allongez-vous, avec un coussin sous l'épaule, du côté du sein que vous examinez. Utilisez la main opposée. Palpez avec les doigts bien à plat, par petits mouvements circulaires, sur toute la surface du sein mais aussi au niveau de l'aisselle. Cherchez une éventuelle grosseur, un changement par rapport à la dernière auto-palpation.

 Si vous trouvez une grosseur, prenez rendez-vous chez votre gynécologue sans paniquer. Beaucoup de tumeurs ou de nodules du sein sont totalement bénins. Certains apparaissent et disparaissent d'ailleurs en fonction du cycle.

Sommaire