Cancer de la prostate : vers un dépistage organisé Journée de la prostate : vous avez le droit de savoir

Pour la 5e Journée de la prostate, le 15 septembre, l'Association française de l'urologie a décidé de mettre l'accent sur la transparence et le droit pour les patients d'être informés.

l'affiche de la journée nationale de la prostate.
L'affiche de la Journée nationale de la prostate. © Afu


L'Afu a ainsi choisi d'insister, dans sa campagne d'information, sur les points qui lui semblent essentiels pour faire comprendre aux hommes concernés l'importance du dépistage. En voici une petite liste non-exhaustive :

 Un homme né avant 1940 a près de 20 % de risques d'avoir un cancer de la prostate avant 75 ans.

 La mortalité liée à ce cancer a diminué de plus de 23 % entre 1990 et 2003 grâce à l'amélioration des moyens diagnostiques et thérapeutiques.

 Les récents résultats de l'Etude européenne de dépistage randomisé du cancer de la prostate montrent une diminution de 30 % de risques de mourir de ce cancer chez les hommes qui se soumettent régulièrement à un dépistage.

 L'Afu propose, entre autres, un dépistage organisé pour les hommes entre 55 et 69 ans.

Pour communiquer sur ces sujets et répondre à toutes les questions que vous vous posez, l'Afu met en place un numéro indigo (0,15 euro TTC la minute), les 15 et 16 septembre, de 9 h à 19 h. Au bout du fil, des spécialistes qui vous renseigneront sur les pathologies de la prostate et le dépistage du cancer. Pour ça, un seul numéro : 0 820 366 110. Des informations sont également disponibles sur le site internet de l'Afu : www.urofrance.org. Vous pourrez par ailleurs y découvrir l'affiche de la campagne, qui sera également installée dans les cabinets et les services hospitaliers d'urologie.

Sommaire