Dépistage du cancer du sein : 10 arguments pour vous convaincre Je ne me sens plus concernée, à mon âge

le dépistage organisé, c'est jusqu'à 74 ans. rien ne vous empêche de poursuivre
Le dépistage organisé, c'est jusqu'à 74 ans. Rien ne vous empêche de poursuivre ensuite les contrôles via le dépistage individuel, en consultant votre gynécologue. © Goodshoot/Thinkstock

Vous avez plus de 70 ans : si un cancer du sein avait dû se déclarer, il l'aurait fait à la ménopause, non ?  Et puis, en vieillissant les cancers se développent moins vite, puisque les cellules se renouvellent moins rapidement. Alors à quoi bon s'en soucier, vous dites-vous, ce n'est pas ça qui vous tuera !

La réponse de l'Inca

Détrompez-vous ! Le dépistage organisé s'étend de 50 à 74 ans. En effet, c'est cette tranche d'âge qui est la plus à risque de développer un cancer du sein, même après 70 ans donc. Le risque augmente fortement aux premiers signes de la ménopause mais persiste pendant 25 ans. Après, on considère effectivement que le bénéfice d'un dépistage organisé n'est pas suffisant pour le maintenir. Cela ne vous empêche pas de vous faire contrôler régulièrement à titre individuel. A 74 ans, vous avez encore 10 bonnes années d'espérance de vie, ce serait tout de même dommage de ne risquer de l'écourter !

Par ailleurs, même avant 50 ans, il est important de se faire suivre par son gynécologue, qui pourra éventuellement vous proposer un dépistage individuel, notamment si vous avez des facteurs de risque.

Sommaire