Contraception : les Françaises choisissent de plus en plus souvent le stérilet

La consommation de pilules de 3e et 4e génération baisse en France depuis un an, selon le dernier bilan de l'Agence du médicament.

Contraception : les Françaises choisissent de plus en plus souvent le stérilet
© ursule - Fotolia.com

La crise de la pilule aurait-elle profité au stérilet ? Le bilan présenté par l'Agence du médicament montre une évolution importante des modes de contraception en France. On constate ainsi une chute de la consommation des pilules de 3e et 4e générations, qui ne représentent plus que 22 % des ventes de pilules contraceptives. A contrario, la vente d'implants et de stérilets a augmenté de 27 % en 2013, avec la plus forte augmentation pour le stérilet au cuivre (+47 % en 2013).
Avant même la polémique autour des pilules de 3e et 4e génération, Marisol Touraine avait décidé de les dérembourser. De plus, l'Agence du médicament (ANSM) avait adressé une mise en garde aux prescripteurs. Elle les incitait alors à prescrire les pilules de 2e génération en première intention et de mieux informer les patientes sur les risques liés aux contraceptifs.

Lire aussi