Vers une contraception mieux adaptée ?

Une nouvelle campagne de communication concernant les moyens de contraception, menée par l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES), sera lancée dès le 18 mai prochain.

Vers une contraception mieux adaptée ?
© Dalaprod - Fotolia.com

"La contraception qui vous convient existe", tel est le slogan de cette nouvelle campagne présentée par Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé. L'objectif ? Inciter les femmes (et les hommes) à se tenir informés pour mieux connaître les contraceptifs. Une initiative lancée suite aux vives polémiques dont les pilules de 3e et de 4e génération ont récemment fait l'objet. Les éléments qui ont porté ce projet ? Le nombre de grossesses "imprévues" qui subsiste malgré un taux élevé de contraception en France : deux tiers d'entre elles surviennent alors qu'une méthode contraceptive est utilisée. Par ailleurs, en France, l'usage est d'avoir recours au préservatif lors des premiers rapports sexuels, à l'administration de la pilule lorsque la vie sexuelle se régularise, et au dispositif intra-utérin (DIU) comme alternative à la pilule lorsque les femmes ne souhaitent plus avoir d'enfant. Une sorte de "norme contraceptive" dont certains auraient du mal à se détacher. Pour pallier ce manque d'information sur les autres possibilités de contraception et identifier la méthode la plus adaptée à chacun, la Haute Autorité de Santé (HAS) a décidé de publier des fiches mémo présentant des profils type (une adolescente qui débute une contraception, une femme fumeuse...) distribuées aux professionnels de santé. Par ailleurs, des témoignages d'hommes et de femmes justifiant leur choix de mode de contraception seront diffusés à la radio et sur le web dès le 18 mai. Un plan qui devrait également permettre de contrer certaines idées reçues autour de la pilule.
Plus d'informations sur le site internet de la campagne.

Source : HAS (communiqué), 15 mai 2013.